Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Andréa Brignone : Le futur laisse des traces dans le passé…

jeudi 27 décembre 2007 à 18h30
Andréa Brignone

Andréa Brignone Associé Exact

Andréa Brignone, associé Expérience et Action et auteur du Tao de la Bourse et du Trading, est économiste, chargé d’enseignement à Paris II Panthéon Assas. Auteur de l’encyclopédie de l’économie de Larousse, il est également expert auprès de la Commission Européenne. Conférencier …

(BFM Bourse) - Je n'ai pas écrit cet aphorisme dans le Tao de la Bourse et du Trading pour faire simplement un bon mot. Et bien que cette phrase revêt l'aspect d'un paradoxe Taoïste, elle est l'expression d'une réalité permanente pour l'opérateur boursier. A un moment donné les marchés ne reflètent pas la réalité mais l'impression que les opérateurs ont de la réalité. Et cette impression est de surcroît non pas la représentation de la réalité qu'ils se font de l'instant présent mais la plupart du temps la représentation du futur. Mais sitôt l'impression saisie ou ressentie et parfois actée (dans la mesure où elle donne lieu à une action), elle fait partie du passé. Faisant partie du passé, elle nous lie et domine nos propres impressions et décisions du futur.

Ces quelques commentaires qui semblent bien loin de la réalité du marché sont la réalité du marché. D'abord parce que ce que nos décisions basées sur le comportement futur des actifs nous lient en nous forçant à ne pas remettre en cause nos décisions passées du point de vue psychologique (voir à ce sujet mon dernier article sur mon blog www.taodutrading.canalblog.com « L'auto manipulation du boursier ). Ensuite parce que la vision que certains hommes ont du futur modifie instantanément le présent donc le passé.

Prenons quelques exemples : le marché du pétrole brut est pratiquement à l'équilibre sur le marché mondial. En réalité il serait à l'équilibre à un prix inférieur à celui qui est donné tous les jours. Ce prix se situerait autour de 50 à 55 dollars le baril et probablement moins. En réalité que constate t'on ? Que le prix des futures sur le Brut varie actuellement entre 90 et 95 dollars le baril ? Pourquoi ? Car justement les futures comme leur nom l'indique prennent en compte la représentation que nous avons du prix du pétrole dans le futur. C'est-à-dire prennent en compte nos craintes et inquiétude de manquer de pétrole. Ceci alimente la spéculation et la spéculation alimente les craintes poussant régulièrement le prix plus haut. Mais la constatation ne s'arrête pas là. A partir de ce prix élevé du pétrole toute une série de décisions sont prises.

D'abord d'investir dans de nouvelles technologies concernant l'énergie car celles-ci deviennent finalement rentables. Ensuite de modifications de la façon de vivre : utilisation plus poussée des transports en commun, recherche de substituts pour la fabrication des plastiques, etc. Personne ne sait réellement si nous sommes au pétrole peak (moment où la découverte de nouvelles sources ne suffit plus à faire face à la consommation, c'est-à-dire moment où l'on consomme les réserves déjà connues), mais tout le monde commence à agir comme si cela était le cas.

Ainsi nos perceptions sont obérées par le futur. Cela veut dire que l'investisseur qui veut rentabiliser son investissement doit en permanence prendre en compte les éléments du futur et non les éléments du présent. Or tout le pousse à ne prendre en compte que les éléments du présent. Même les analyses fondamentales qui prennent essentiellement en compte les éléments du futur (futurs bénéfices, futurs cash flows, EBitda etc..) sont immédiatement traduits en éléments du présent c'est-à-dire du passé par les marchés. Ceci reflètent les pensées des analystes et non le futur que personne ne peut connaître et sur lequel on ne peut faire que des suppositions.

Conclusions : si vous voulez investir à bon escient, il est nécessaire que vous vous projetiez vous-mêmes dans le futur en recherchant et en imaginant ce qu'il peut être et en évaluant comment ce futur peut se traduire sur les valeurs des actifs. C'est un exercice qui peut paraître difficile mais qui est efficace (voir Warren Buffet). En attendant je vous souhaite une bonne fin d'année et à bientôt.

©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.60 % vs +12.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat