Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Romain Delacretaz : Bientôt le retour de la volatilité !

vendredi 19 mars 2010 à 16h19
Romain Delacretaz

Romain Delacretaz Trader

Romain Delacretaz dirige l’Institut de la Bourse.Trader Professionnel et ancien Courtier de Bourse, il a déjà formé plus …

(BFM Bourse) - 5 analyses différentes convergent vers un même résultat : acheter la volatilité !

1) Nous avons atteint un point extrême : L'indice de volatilité du CBOE – le VIX - vient de tomber sous la barre des 17 le jour de la Saint Patrick le 17 mars), son niveau le plus bas depuis 2008. Le cours de règlement sur les contrats mars du VIX (qui a eu lieu ce mercredi 17 mars) s'est établi à 16,68. L'indice VIX n'arrivait pas à briser la barre des 17 quelques jours auparavant. Le fait qui nous a interpelé le plus est que pour la première fois en mars, le VIX a eu une réaction « normale » au marché. En effet, habituellement le VIX se trade de manière opposée à l'indice S&P 500 : habituellement à chaque fois que le S&P tombe, le VIX monte et inversement. L'indice large américain S&P 500 a monté depuis le début du mois de février 2010 alors que le VIX a été quasiment inchangé jusqu'au matin du règlement des contrats mars (ce 17 mars 2010).

2) Pour comprendre la relation VIX/SPX, un graphique suffit : Tout les traders et investisseurs avertis sur la planète savent comment le VIX interagit avec le S&P 500 : lorsque le S&P tombe, le VIX monte et inversement donc c'est une corrélation inversée qui lie l'indice S&P 500 au VIX. Afin de bien illustrer ceci, j'ai reçu récemment un graphique suite aux observations d'un de nos clients qui montre bien la relation entre les 2 indices. Un grand merci à Guy pour ce beau clin d'œil à la relation VIX/S&P 500 ! En haut de l'illustration, le S&P 500, en bas le VIX.

3) L'arrivée inévitable de la saison des résultats : Chaque trimestre, les sociétés cotées annoncent leurs résultats trimestriels. C'est ce qu'on appelle la saison des résultats ou earnings season. Les résultats sont publiés aux mois qui suivent la fin de chaque trimestre calendaire : janvier, avril, juillet et octobre. Le graphique suivant vous montre que la volatilité implicite des options a fait du yoyo en janvier 2010, dernière période des annonces de résultats. Ce fait récurrent devrait donc favoriser le retour de la volatilité à court terme et spécialement en avril - mai. Le graphique du haut est le VIX (spot), et en bas comme indicateur la volatilité implicite des options sur le VIX.

4) Historiquement la différence entre la volatilité historique du VIX (spot) et des contrats futures à court terme a toujours été en faveur du spot, comme vous pouvez le voir sur le graphique suivant issu du Chicago Board Options Exchange (CBOE) :

Aujourd'hui la volatilité historique du spot est de 80% alors que la volatilité future sur les contrats avril est de 140%, cette situation est exactement à l'inverse de la normale. Il est par conséquent logique pour le VIX qui est un indice dit « mean reverting » (de retour à la norme) de revenir à des niveaux habituellement plus élevés.

5) Trader options, je suis souvent sur le parquet du CBOE : Malgré la récente chute du VIX à des niveaux historiquement bas, la plupart de mes collègues traders au CBOE parient sur une hausse de la volatilité à terme. Alors que le VIX (étant un indice « mean reverting », cela veut dire qu'il devrait bientôt rebondir) vient de chuter sous les 17, les contrats à terme sur avril sont encore au-dessus du niveau des 20. Il existe alors une prime de plus de 20% entre le cours du VIX proche des 16,68 et la volatilité attendue par les market makers, ceux qui transfèrent les risques des contrats. Si on regarde de près les valeurs des contrats mai, juin, juillet et août sur le VIX, on s'aperçoit que le « prix du risque » se situe souvent au-delà des 22.

Conclusion : Tous les éléments précédemment cités convergent vers l'achat de volatilité très prochainement donc voici peut-être une belle opportunité d'achat pour les croyants au retour de la volatilité à court terme. Pour ceux qui s'intéressent aux options et aux futures, il existe plusieurs manières de faire une transaction pour en profiter mais 2 sont peut-être à privilégier :

• Le trader sur futures achètera par exemple des contrats avril ou mai sur le VIX. Le CBOE a lancé des contrats mini sur le VIX pour que tout le monde puisse parier sur la volatilité (pour plus d'information, cliquez ici),

• Le trader sur options utilisera par exemple une stratégie comme le straddle ou strangle dont je vous ai déjà expliqué le fonctionnement dans un article précédent : achat de call et put simultanément pour profiter d'un décalage des cours sur indice S&P (SPX).

©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +27.69 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat