Bourse > Soitec > Soitec : Se stabilise après la chute, le retour aux bénéfices espéré pour 2015
SOITECSOITEC SOI - FR0013227113SOI - FR0013227113
48.840 € +0.14 % Temps réel Euronext Paris
48.800 €Ouverture : +0.08 %Perf Ouverture : 49.300 €+ Haut : 48.160 €+ Bas :
48.770 €Clôture veille : 134 614Volume : +0.44 %Capi échangé : 1 480 M€Capi. :

Soitec : Se stabilise après la chute, le retour aux bénéfices espéré pour 2015

tradingsat

(Tradingsat.com) - Au lendemain d'une chute de 8%, l'action Soitec se stabilise vendredi matin, affichant une progression de 0,7% à 2,91 euros dans les premiers échanges. Après avoir sanctionné hier les résultats annuels 2012-2013 du fabricant de matériaux semi-conducteurs d’extrêmes performances, les investisseurs reviennent à plus de sérénité.

Le groupe a vu sa perte opérationnelle courante se creuser à -123 millions d'euros au cours de l'exercice écoulé, tandis que la perte nette atteint -209,5 millions d'euros, contre des montants respectifs de -45,9 millions d'euros et -56,3 millions d'euros à l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 262,8 millions d'euros, en repli de 18,7% dans un contexte difficile pour l'activité Electronique, les activités développées par le groupe dans le segment de la mobilité (tablettes, smartphones) ne permettant pas encore de compenser la chute plus rapide que prévu du marché des PC.

Les lourds investissements menés dans la branche Energie Solaire ont également pesé sur les comptes, alors que le chiffre d'affaires de cette activité, encore liée à des installations de petite taille, s'est limité à 5,8 millions d'euros.

Soitec a ainsi expliqué la détérioration de ses comptes par "le repli notable de la demande pour les plaques en 300 mm, la faible utilisation des capacités industrielles et la poursuite des investissements dans la Recherche-Développement, ajoutés aux performances du Segment Energie solaire".

Les perspectives s'annoncent toutefois sous de meilleurs auspices, le groupe tablant sur une "solide croissance à deux chiffres sur l'exercice 2013-2014", avec une contribution plus équilibrée aux recettes des segments Electronique et Energie Solaire.

"Nous voulons porter l'activité solaire au même niveau de chiffre d'affaires que l'électronique à horizon 2015, en attendant que la division éclairage prenne tout son poids", a déclaré André-Jacques Auberton-Hervé, cité dans les Echos du jour. Le retour à la profitabilité est envisagé pour 2015, grâce à la poursuite de l'optimisation de sa structure des coûts en lien avec les tendance de marchés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI