Bourse > Sfr group > Sfr group : La croissance a accéléré au 2ème trimestre
SFR GROUPSFR GROUP SFR - FR0011594233SFR - FR0011594233
30.960 € -0.77 % Temps réel Euronext Paris
31.210 €Ouverture : -0.80 %Perf Ouverture : 31.500 €+ Haut : 30.810 €+ Bas :
31.200 €Clôture veille : 197 419Volume : +0.04 %Capi échangé : 13 644 M€Capi. :

Sfr group : La croissance a accéléré au 2ème trimestre

tradingsat

(Tradingsat.com) - Numericable a dévoilé mardi soir des résultats du deuxième trimestre 2014 marqués par une nette accélération de sa croissance. Le chiffre d'affaires du câblo-opérateur s'est en effet établi à 336,1 millions d'euros sur la période, en hausse de 3,2%, à comparer aux progressions de +0,6% et +1% enregistrée respectivement au quatrième trimestre 2013 et au 1er trimestre 2014.

En parallèle, l'EBITDA ajusté du groupe s'est élevé à 156,7 millions d`euros, en progrès de 1,8% par rapport au deuxième trimestre 2013. La marge d`EBITDA s'est ainsi élevée à 46,6% du chiffre d`affaires, en baisse de 60 points de base par rapport au même trimestre de l`année 2013, en raison de l`augmentation des dépenses d`acquisition liée à une croissance de 16% du nombre de nouveaux clients conquis par rapport au deuxième trimestre 2013.

"Cette bonne performance en terme d`acquisition de nouveaux clients est d`autant plus satisfaisante qu`elle s`est produite sur un marché fortement concurrentiel", souligne Numericable.

Concernant sa situation financière, le groupe indique avoir généré sur l'ensemble du premier semestre 2014 un Free Cash Flow organique (EBITDA - Capex après paiement des taxes, des intérêts financiers et des effets de variation du besoin en fond de roulement) de 67 millions d`euros avant prise en compte des éléments relatifs au financement de l`acquisition de SFR.

En outre, et dans le cadre du financement de l`acquisition de SFR, Numericable a supporté les effets de la charge d`intérêts et des frais de transaction sur la nouvelle dette et le refinancement de la dette existante pour un montant net de 128 millions d`euros.

Sur la période, le groupe a donc consommé 61 millions d`euros de trésorerie.

Retraité des coûts non-recurrents liés à l`acquisition de SFR, la société a généré au cours du premier semestre 2014 un résultat net positif de 114,3 millions d`euros.

En outre, le résultat net a été impacté par trois éléments non-récurrents : d`une part, par l`augmentation des intérêts financiers liée à la mise en place du financement de l`acquisition de SFR (64 millions d`euros d`intérêts financiers supplémentaires), d`autre part, par les frais de remboursement anticipé de la dette existante (109 millions d`euros), et enfin, par la mise en place d`une couverture de changes de la partie libellée en dollars américains de la nouvelle dette du Groupe (25 millions d`euros). Ainsi, au cours du premier semestre 2014, le groupe a généré un résultat net négatif de -83,4 millions d`euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI