Bourse > Rio tinto ord > Rio tinto ord : Vers reprise de sites par l'allemand Trimet ?
Rio Tinto OrdRio Tinto Ord RTZ - GB0007188757 RTZ - GB0007188757   SRD PEA PEA-PME
43.480 € -1.52 %
43.890 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 44.400 €+ Haut : 43.290 €+ Bas :
43.480 €Clôture veille : 22 499Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Rio tinto ord : Vers reprise de sites par l'allemand Trimet ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - Rio Tinto aurait, selon le ministère du Redressement productif dirigé par Arnaud Montebourg, demandé à un repreneur potentiel, l'allemand Trimet Aluminium, l'entrée en négociations exclusives en vue de lui céder les deux sites aluminiers français de des sites Rio Tinto Alcan de Saint-Jean-de Maurienne et de Castelsarrasin. La Banque publique d'investissement serait partie prenante de l'affaire.

Fondé en 1985, le groupe familial allemand Trimet, qui emploie 1.900 personnes, se présente comme le premier producteur allemand d'aluminium. En 2011, son chiffre d'affaires était de 1,4 milliard d'euros et son bénéfice net de 32,6 millions. Ses fonds propres représentaient alors 209,3 millions d'euros et le ratio d'endettement était de 36,8%, indique son site Internet.

Arnaud Montebourg indique qu'il invitera 'dans les prochains jours' Rio Tinto Alcan et Trimet à se réunir. Le ministre a aussi sollicité la Banque publique d'investissement (BPI) 'pour qu'elle soit un partenaire de Trimet dans ce projet industriel.'

Le ministère avertit aussi que les négociations ne sont pas terminées à ce stade.

A cette heure, Rio Tinto n'a pas officiellement réagi.

Pour mémoire, l'usine Rio Tinto Alcan de Saint-Jean de Maurienne a été mise en vente voilà environ un an. L'une des difficultés est son contrat d'approvisionnement électrique avec EDF, dont les modalités anciennes sont très avantageuses pour une industrie aluminifère 'électrointensive' (gourmande en énergie). 'Le prix de l'énergie représente en effet de 30 % à 40 % des coûts de fabrication d'une usine d'électrolyse, ce qui en fait un élément déterminant pour sa compétitivité', précisent Les Echos ce matin.

Ce contrat avec EDF arrive à échéance au printemps 2014, indiquent les Echos, mais EDF ne souhaite pas que ses termes soient reconduits en l'état. Les Echos rappellent que la dernière proposition de l'électricien à Rio Tinto Alcan a été repoussée par Rio TInto Alcan, qui avait alors décidé de vendre l'usine.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...