Bourse > Pierre vacances > Pierre vacances : Des négociations avec un groupe chinois attisent la spéculation
PIERRE VACANCESPIERRE VACANCES VAC - FR0000073041VAC - FR0000073041
42.320 € +0.28 % Temps réel Euronext Paris
41.520 €Ouverture : +1.93 %Perf Ouverture : 42.620 €+ Haut : 41.510 €+ Bas :
42.200 €Clôture veille : 7 174Volume : +0.07 %Capi échangé : 415 M€Capi. :

Pierre vacances : Des négociations avec un groupe chinois attisent la spéculation

PIERRE VACANCESPIERRE VACANCES

(Tradingsat.com) - Pierre & Vacances flambait jeudi de près de 10% à la Bourse de Paris (+9,7% à 25,7 euros à mi-séance) dans le sillage de la publication de résultats annuels en nette amélioration accompagnés de l'annonce de négociations en vue d'un accord avec une société chinoise.

Le numéro un européen des résidences de loisirs a dévoilé au titre de son exercice 2013-2014 un chiffre d'affaires de 1415,4 millions d'euros, en croissance de 8,8%, avec un résultat opérationnel courant en forte progression à 12,2 millions d’euros, contre 2,7 millions d’euros en 2012/2013. Le résultat net s'établit à -23,3 millions d’euros, en forte amélioration par rapport à l’exercice précédent (-47,5 millions d’euros).

Concernant ses perspectives, Pierre & Vacances fait état d'un niveau de réservations à date sur le 1er trimestre de l’exercice 2014/2015 supérieur à celui de l’exercice précédent, que ce soit pour le pôle Pierre & Vacances Tourisme Europe et pour Center Parcs Europe.

Fort du renforcement de son organisation opérationnelle, le groupe table sur un retour à la profitabilité opérationnelle des activités touristiques dès 2014/2015 et l’atteinte d’une marge opérationnelle courante de 5% en 2016/2017. Il maintient ainsi son objectif de taux de résultat opérationnel courant sur chiffre d’affaires de 5% à 6% à horizon 2017.

Des déclarations de Gérard Brémond, le PDG, fondateur et actionnaire majoritaire de Pierre & Vacances, sur un possible partenariat stratégique avec un groupe chinois, attisent par ailleurs la spéculation sur la valeur. Le dirigeant a en effet reconnu dans un entretien aux Echos l'existence de discussions en ce sens susceptibles d'aboutir "avant la fin de l'année".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...