Bourse > Nyse euronext > Nyse euronext : 2ème trimestre en net recul, vise le retour à la croissance en 2013
NYSE EURONEXTNYSE EURONEXT NYX - US6294911010NYX - US6294911010
32.230 € -0.37 %
32.500 €Ouverture : -0.83 %Perf Ouverture : 32.620 €+ Haut : 32.110 €+ Bas :
32.350 €Clôture veille : 9 551Volume : +0.00 %Capi échangé : 8 839 M€Capi. :

Nyse euronext : 2ème trimestre en net recul, vise le retour à la croissance en 2013

tradingsat

(Tradingsat.com) - Nyse Euronext a publié aujourd'hui ses comptes du deuxième trimestre 2012, marqués par un chiffre d'affaires en baisse de 9% par rapport au premier trimestre 2011, à 602 millions de dollars, ainsi qu'un résultat d'exploitation en recul (-15% à 206 millions de dollars). Sur la même période, l'Ebitda du groupe s'élève par ailleurs à 45 % contre 47 % précédemment. Le bénéfice net dilué par action de 0,51 dollar, alors qu'il était précédemment de 0,61 dollar.

« Nous avons officialisé l'internalisation de l'intégralité de nos activités de compensation ainsi que le lancement de NYSE Clearing en juin 2013 de manière à réaliser des économies et, à terme, créer de nouvelles sources de revenus pour permettre à la Société de tirer parti d'occasions qui pourraient surgir sur le marché hors cote », a déclaré Duncan L. Niederauer, PDG de NYSE Euronext, ajoutant que le groupe avait fait des progrès significatifs « au niveau de la plateforme NYSE Liffe U.S. avec le lancement de contrats à terme sur le GCF Repo pour répondre au besoin croissant d'un indice de référence fiable et transparent pour les coûts de financement des banques sur le marché».

« Sur les six premiers mois de l'exercice, si l'on exclut les investissements et les fluctuations des taux de change, nous avons réduit les frais d'exploitation de 35 millions de dollars, soit 4 %, ce qui nous va sans doute nous permettre de dépasser nos engagements d'économies en année pleine », a commenté pour sa part Michael S. Geltzeiler, vice-président exécutif du groupe et directeur financier de NYSE Euronext.

« En ce qui concerne le déploiement de nos capitaux, nous avons dépensé 304 millions de dollars de notre mandat de rachat d'actions de 552 millions de dollars, annulant ainsi sur les six premiers mois 11 millions d'actions. Nos initiatives stratégiques continues, combinées à notre plan de réduction des coûts et du nombre d'actions en circulation - grâce au rachat de titres -, devraient permettre à la Société de connaître à nouveau une croissance de ses bénéfices en 2013 et au-delà », estime le dirigeant.

Le conseil d'administration a par ailleurs déclaré un dividende en numéraire de 0,30 dollar par action au titre du troisième trimestre 2012.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI