Bourse > Nicox > Nicox : Vers une fusion/absorption avec une autre biotech ?
NICOXNICOX COX - FR0013018124COX - FR0013018124
9.160 € -1.29 % Temps réel Euronext Paris
9.355 €Ouverture : -2.08 %Perf Ouverture : 9.355 €+ Haut : 9.050 €+ Bas :
9.280 €Clôture veille : 77 349Volume : +0.31 %Capi échangé : 230 M€Capi. :

Nicox : Vers une fusion/absorption avec une autre biotech ?

Vers une fusion/absorption avec une autre biotech ?Vers une fusion/absorption avec une autre biotech ?

(Tradingsat.com) - L'action NicOx a terminé la séance de jeudi en légère baisse de 1%, à 1,801 euro, à proximité de ses planchers historiques du premier trimestre 2003.

Futur-ex candidat médicament phare de NicOx, le naproxcinod, dont le développement a accompagné l'histoire boursière de NicOx depuis son introduction en 1999, vient sans doute de connaître son épilogue. Déjà rejeté par la FDA américaine en juillet dernier, le produit de NicOx pour le traitement des signes et symptômes de l'arthrose ne sera pas non plus commercialisé en Europe.

Le comité européen des médicaments à usage humain (CHMP) a en effet fait savoir ce mois-ci à NicOx qu'il n'adopterait pas un avis officiel positif sur la base des informations soumises. La société de biotechnologies a donc annoncé hier qu'elle retirait le dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché de son anti-inflammatoire.

Si bien qu'un actionnaire de NicOx détient aujourd'hui des actions d'une entreprise de santé au portefeuille comporte ne comporte plus qu'un seul produit à un stade avancé de développement.

« La société conserve en développement un produit, en Phase IIb en partenariat avec Bausch & Lomb pour une sous-population atteinte de glaucome », a rappelé hier Arnaud Guérin, analyste chez Portzamparc. Il s'agit du BOL-303259-X, dont le potentiel de ventes annuelles est évalué entre 200 à 300 millions de dollars.

Au cours actuel, la capitalisation boursière de NicOx, qui avoisine les 130 millions d'euros, est donc essentiellement constituée par une importante trésorerie de 107 millions d'euros (fort heureusement) constituée en 2009, lors d'une augmentation de capital en deux temps de 100 millions d'euros, à laquelle avait participé le FSI.

Le sort du naproxcinod étant visiblement définitivement scellé, NicOx va désormais pouvoir affecter ses moyens à d'autres priorités. Des acquisitions pourraient être annoncées. Le PDG de NicOx, Michele Garufi avait d'ailleurs indiqué en début d'année que plusieurs dossiers était à l'étude.

Pour Arnaud Guérin, « une association avec un autre opérateur des biotechnologies sous la forme d'une fusion/absorption qui serait financée majoritairement en émission d'actions nouvelles » est envisageable, même si « d'autres scénarii peuvent être imaginés ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...