Bourse > Nicox > Nicox : Une annonce sur le naproxcinod à tempérer
NICOXNICOX COX - FR0013018124COX - FR0013018124
11.605 € -0.81 % Temps réel Euronext Paris
11.670 €Ouverture : -0.56 %Perf Ouverture : 11.770 €+ Haut : 11.600 €+ Bas :
11.700 €Clôture veille : 58 063Volume : +0.23 %Capi échangé : 298 M€Capi. :

Nicox : Une annonce sur le naproxcinod à tempérer

Une annonce sur le naproxcinod à tempérerUne annonce sur le naproxcinod à tempérer

(Tradingsat.com) - NicOx a démarré la séance de vendredi sur les chapeaux de roues après l'annonce d'un accord d'option de licence avec le groupe pharmaceutique espagnol Ferrer sur le naproxcinod. Réservée à la hausse à l'ouverture, l'action de la société de biotechnologies a ouvert à 2,54 euro, à 9h04, en très forte progression de 16%.

Elle reste très bien orientée après une heure de cotation (+13,2% à 2,47 euros) dans d'importants volumes d'échanges : les 2,6 millions de titres d'ores et déjà échangés représentent 3,6% du capital de la société de biotechnologies.

Selon les termes de l'accord, Ferrer dispose d'une option qui pourrait être exercée sur le candidat médicament de NicOx sur l'arthose en cas d'approbation du naproxcinod en Europe.

L'option concerne les droits exclusifs de distribution du naproxcinod en Grèce et au Portugal et les droits de co-commercialisation en Espagne et en Allemagne.

Si Ferrer exerce l'option conférée par cet accord, NicOx pourrait recevoir des paiements potentiels subordonnés au franchissement d'étapes réglementaires et commerciales pouvant atteindre un total de 7 millions.

Par ailleurs, NicOx fournirait à Ferrer des gélules de naproxcinod à un prix de transfert convenu qui permettrait un retour financier pour NicOx équivalent à une redevance.

Les analystes d'Aurel BGC tempèrent toutefois ce matin la portée de l'annonce. Comme NicOx dans son communiqué, ils soulignent en effet que "cette option ne présage en rien de la décision à venir européenne", qui sera probablement négative selon eux, à l'image de celle de la FDA américaine.

Par ailleurs, le montant de 7 millions d'euros évoqué ne constitue pas vraiment une bonne nouvelle, mais reflète plutôt selon Aurel BGC "le faible potentiel du produit" sur l'ensemble des quatre pays européens en question.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI