Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NICOX

COX - FR0013018124 SRD PEA PEA-PME
4.950 € +6.11 % Temps réel Euronext Paris

Nicox : Sous forte pression, un manque de visibilité rédhibitoire

mercredi 3 novembre 2010 à 15h35
Sous forte pression, un manque de visibilité rédhibitoire

(BFM Bourse) - NicOx perd du terrain (- 3,6% à 2,48 euros à 15h30) mercredi après-midi, en réaction à la publication ce matin de ses résultats sur neuf mois. Car si son chiffre d'affaires a progressé nettement pour s'élever à 7,4 millions d'euros, contre 1,1 million d'euros un an plus tôt, grâce au paiement initial de licence reçu de Bausch & Lomb, la société de biotechnologie reste nettement déficitaire. Le groupe fait état d'une perte nette de 37,8 millions d'euros, légèrement réduite par rapporte à celle de 39,9 millions d'euros des neufs premiers mois de l'année 2009. Totalisant 41,4 millions d'euros, les charges opérationnelles ne diminuent pas franchement par rapport aux 45,7 millions d'euros de fin septembre 2009.

Pierre Corby, de chez Aurel BGC, anticipait d'ailleurs « des charges un peu moins élevées ». Ce que l'analyste explique notamment « par l'annulation des commandes passées auprès des fournisseurs suite à la décision de la FDA en juillet de ne pas approuver le naproxcinod aux Etats-Unis ». Il maintient ainsi sa recommandation « Vendre » sur NicOx, surtout parce que les perspectives restent selon lui « relativement floues depuis le refus en juillet dernier de la FDA d'autoriser la mise sur le marché du naproxcinod », le candidat médicament phare de la société.

Aujourd'hui, NicOx, se concentre sur la conservation de sa trésorerie, qui s'élevait à 115,9 millions d'euros au 30 septembre 2010. « Mais la maîtrise des coûts ne suffit pas à faire une stratégie. », s'interroge Pierre Corby.

Pour l'heure, Michele Garufi, le PDG de NicOx, « étudi[e] des opportunités d'opérations synergiques de fusion-acquisition qui pourraient soutenir notre stratégie de croissance ». Lors de la conférence téléphonique cet après-midi, le management du groupe a précisé vouloir réaliser des acquisitions de produits. Des achats qui seraient payés en titre, afin de ne pas affecter la trésorerie.

En attendant d'en savoir plus, Pierre Corby maintient son objectif de cours de 2 euros, qui « valorise le cash et certains projets restants ». Pour les prochains mois, la seule nouvelle positive selon l'analyste « pourrait venir de la décision des autorités européennes sur le naproxcinod en 2011 ». Mais il rappelle que « le potentiel commercial pour le produit est bien moindre en Europe qu'aux Etats-Unis ». Ce n'est donc « pas du tout la même histoire ».

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NICOX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.91 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat