Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NICOX

COX - FR0013018124 SRD PEA PEA-PME
4.925 € +5.57 % Temps réel Euronext Paris

Nicox : Plus de raisons de vendre que d'acheter selon les analystes

jeudi 4 novembre 2010 à 16h44
Plus de raisons de vendre que d'acheter selon les analystes

(BFM Bourse) - NicOx dévisse de 6% supplémentaires après avoir déjà chuté hier de plus de 4% en réaction à l'annonce de résultats nettement déficitaires sur neuf mois. Surtout, la société de biotechnologie, qui a essuyé cet été un sérieux revers lors du refus de la FDA d'homologuer son candidat médicament phare, le naproxcinod, peine à trouver une stratégie de rechange.

La société de biotechnologie a signé en début d'année un accord de licence avec Bausch + Lomb, allouant au groupe américain les droits exclusifs mondiaux de développement et de commercialisation du NCX 116, dans le domaine du glaucome. Elle est également satisfaite des progrès effectués dans les projets de développement avec ses partenaires Merck et Ferrer.

Mais l'heure est davantage à la réduction drastique des coûts qu'aux projets de croissance. NicOx a ainsi mis en place un plan de restructuration dans le cadre duquel ses bureaux américains à Warren (New Jersey) ont été fermés, comme annoncé le 4 août 2010.

La société a également décidé de réduire de près de 50% ses effectifs à Sophia Antipolis et, par ailleurs, la filiale italienne de NicOx basée à Bresso envisage actuellement une restructuration potentielle du centre de recherche.

La société ne s'en cache pas. Elle « a décidé de se concentrer sur la conservation de sa trésorerie et la redéfinition de ses priorités stratégiques ». « Ces priorités incluent la recherche active d'opportunités appropriées d'opérations de fusion-acquisition et de nouvelles alliances sur les programmes existants ».

En attendant, les analystes restent méfiants. Portzamparc et Aurel BGC ont confirmé hier leur opinion « Vendre » et leurs objectifs de 1,9 euro et 2 euros respectivement.

L'indication donnée lors de la conférence téléphonique par le management de NicOx de financer d'éventuelles opérations par émission de papier n'enchante pas Portzamparc, qui y voit la perspective d' « une nouvelle dilution peu attractive des actionnaires ». Et selon Aurel BGC, la seule nouvelle positive « pourrait venir de la décision des autorités européennes sur le naproxcinod en 2011 ». Mais le courtier rappelle aussi que « le potentiel commercial pour le produit est bien moindre en Europe qu'aux Etats-Unis ».

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NICOX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.80 % vs +13.00 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat