Bourse > Nicox > Nicox : Nicox s'effondre en bourse après les déboires du naproxcinod
NICOXNICOX COX - FR0013018124COX - FR0013018124
11.700 € -0.93 % Temps réel Euronext Paris
11.820 €Ouverture : -1.02 %Perf Ouverture : 11.840 €+ Haut : 11.630 €+ Bas :
11.810 €Clôture veille : 37 773Volume : +0.15 %Capi échangé : 300 M€Capi. :

Nicox : Nicox s'effondre en bourse après les déboires du naproxcinod

tradingsat

PARIS (Reuters) - NicOx a perdu mercredi jusqu'à plus d'un tiers de sa valeur, revenant ainsi à ses plus bas niveaux depuis huit ans, après avoir décidé de retirer le dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché de son anti-inflammatoire Naproxcinod en Europe.

La société de biotechnologie a expliqué dans un communiqué cette décision par le fait que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) lui a indiqué qu'il ne rendrait pas un avis officiel positif pour la commercialisation de son traitement.

Selon des analystes, cette décision devrait sceller définitivement le sort de cette molécule, qui a déjà reçu un avis négatif de la part de la toute puissante FDA, l'autorité sanitaire américaine.

"Il (le Naproxcinod) est mort", a déclaré un analyste qui a requis l'anonymat. "Maintenant, il faut voir ce que va faire le management et s'ils vont pouvoir approcher des partenaires pour une éventuelle fusion", ajoute-t-il.

Vers 11h05, le titre cédait encore 20,50% à 1,81 euro, après avoir touché en début de matinée un plus bas de 1,51 euro, ramenant ainsi sa capitalisation boursière à moins de 135 millions d'euros. Le titre a déjà perdu plus de 62% en 2010.

Fin février, NicOx avait indiqué qu'il ferait appel de la décision de la Food and Drug Administration (FDA) de ne pas approuver son anti-inflammatoire, le traitement le plus avancé de la biotech française.

La FDA lui a demandé de conduire des études de longue durée pour évaluer les éventuels effets négatifs de ce médicament en matière cardiovasculaire et gastro-intestinale.

Dans son communiqué de mercredi, NicOx dit avoir notifié à l'EMA (agence européenne des médicaments) sa décision de retirer le dossier de demande d'AMM (autorisation de mise sur le marché) du Naproxcinod, "compte tenu de l'évaluation du CHMP selon laquelle les données fournies ne permettent pas de conclure à un rapport bénéfice-risque positif".

"NicOx évalue désormais différentes options pour le potentiel de développement ultérieur du Naproxcinod en Europe", poursuit-il.

Matthieu Protard, Jean-Michel Bélot, Caroline Jacobs, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI