Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NICOX

COX - FR0013018124 SRD PEA PEA-PME
5.040 € +1.51 % Temps réel Euronext Paris

Nicox : Le naproxcinod peut-il sauver des vies ?

mercredi 21 janvier 2009 à 11h48
BFM Bourse

(BFM Bourse) - Tombée en dessous du palier des 8 euros en début de semaine, l'action NicOx continue doucement de perdre du terrain mercredi (-1,3% à 7,4 euros). Son recul dépasse à présent les 4% depuis le début de l'année.

Un petit retour en arrière montre que le titre fait même du surplace par rapport à la première quinzaine du mois de septembre dernier, c'est-à-dire avant la publication des résultats de la 2ème étude de phase III (302) sur le naproxcinod, son candidat-médicament phare, un anti-inflammatoire d'une nouvelle classe.

« Depuis la fin de l'été dernier, NicOx n'a connu que des résultats cliniques positifs pour son anti-inflammatoire, le naproxcinod », rappelle mercredi l'analyste d'un bureau d'étude basé à Paris. Entretemps, la société de biotechnologies a en effet achevé, sans accroc, son programme d'étude clinique de phase 3. Les résultats de la dernière étude clinique pivotale de phase III (303) ont été publiés en novembre dernier.

Cet analyste juge « surprenant que le cours de NicOx ne se soit pas plus apprécié », ce qu'il explique par le fait que « le marché semble avoir des doutes sur le potentiel commercial de l'anti-inflammatoire développé par NicOx, notamment sur la stratégie marketing qui vise à se différencier des produits existants sur le profil des pressions artérielles ».

Or, s'il admet que l'« on peut effectivement se poser la question de la validité d'un point de vue thérapeutique d'une baisse de 2 à 3 mmHg de la PAS (pression artérielle systolique) par rapport à une PAS de base d'environ 130mmHg », cet analyste souligne qu'une étude parue dans la revue scientifique JAMA (Journal of the American Medical Association) démontre que « même une faible diminution de la PA artérielle permet de diminuer les risques cardiovasculaires et permet donc de sauver des vies ».

Pour mémoire, les résultats de l'étude de Mesure Ambulatoire de la Pression Artérielle (MAPA) 112 publiés en décembre ont montré qu'à la 13ème semaine de traitement, le naproxcinod 750 mg diminuait la pression artérielle systolique (PAS) de 2,7 millimètres de mercure par rapport au naproxène 500 mg bid et de 3,8 millimètres de mercure par rapport à l'ibuprofène 600 mg.

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NICOX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +13.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat