Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NETFLIX

NFLX - US64110L1061 SRD PEA PEA-PME
- -

Netflix : Avec les reconfinements, est-il encore temps de miser sur Netflix et Amazon en Bourse?

samedi 31 octobre 2020 à 07h00
Netflix et Amazon, valeurs de fond de portefeuille?

(BFM Bourse) - Netflix et Amazon, nouvelles valeurs de fond de portefeuille? C'est la ligne que défend Karl Toussaint du Wast, fondateur de Netinvestissement, qui juge ces valeurs technologiques "tellement solides qu’elles sont capables de supporter n’importe quel tsunami boursier".

Valeurs "confinement-compatible" par excellence, Netflix et Amazon ont flambé au printemps, lorsque un tiers de la population mondiale a été contrainte de rester chez elle en raison de la flambée épidémique. Et alors que certains pays européens, à commencer par la France et l'Allemagne, ont imposé de nouveaux confinements, est-il encore temps de miser sur ces deux géants de Wall Street? Oui, répond le cofondateur du cabinet en gestion de patrimoine Netinvestissement Karl Toussaint du Wast.

Plus surprenant, il conseille d'"intégrer ces valeurs en fond de portefeuille". De fait, sur ces deux titres, il estime que "le gros de la performance a déjà été constatée (Netflix et Amazon prennent respectivement 52 et 68% depuis le début de l'année, NDLR), donc il est peu probable qu'elles gagnent encore 50% d'ici la fin de l'année mais ce sont des valeurs sûres, qui ne seront pas impactées par les mouvements de marché" à prévoir en cette fin d'année, explique-t-il.

"La puissance d’Amazon fait que son titre ne va pas baisser" poursuit Karl Toussaint du Wast, qui juge que s'il est "paradoxal" de mettre des valeurs technologiques en fond de portefeuille, "il faut vivre avec son temps". "Il y a 30 ans, on conseillait à un investisseur prudent d'acheter du Saint Gobain ou du Lafarge, aujourd'hui il doit miser sur Netflix ou des GAFAM" développe-t-il.

Les règles de valorisation ont éclaté en vol

Le président de Netinvestissement balaie d'un revers de main la question de la valorisation déjà très élevée de ces fleurons technologiques. "Nous ne sommes plus dans des calculs de valorisation standards. Les règles et les fondamentaux n'ont plus de sens. La seule question que l'on doit se poser est de savoir combien le marché est prêt à payer" pour un certain titre.

Et à 3.000 dollars l'action Amazon, est-ce encore intéressant? "La réponse est oui, l’avenir est sur les "dotcom", ce sont les nouvelles valeurs de fond de portefeuille car on les paye cher mais elles sont tellement solides qu’elles sont capables de supporter n’importe quel tsunami boursier". S'il conseille de se constituer un fond de portefeuille orienté GAFAM, c'est qu'il dresse un constat peu tendre de la cote parisienne, "où les grosses valeurs, exception faite de LVMH, sont plutôt dans des industries mourantes ou vouées à mourir".

Quant au reconfinement, Karl Toussaint du Wast considère qu'il s'agit d'un "épiphénomène à l’échelle du temps d’un marché financier" et que l'"on ne peut pas concevoir une stratégie d’allocation de portefeuille sur une politique de confinement".

Des groupes aux poches profondes

Concernant les performances futures de Netflix et Amazon, il ne se montre pas très inquiet. Pour le géant de la vidéo à la demande, Karl Toussaint du Wast rappelle que le groupe "a cassé les règles sur le marché de la VOD" lorsqu'il y est arrivé, et "quand on disrupte autant un marché, il faut réussir à garder sa longueur d'avance (notamment dans la production de contenus et l'algorithme de suggestions), ce qui passera probablement par la production de contenus "en marque blanche" pour d'autres distributeurs", comme le fait déjà Canal+ pour Netflix, avance-t-il.

Amazon dispose pour sa part d'une "telle manne financière" grâce à sa division "cloud" que le groupe peut se permettre d’aller sur n’importe quel secteur pour trouver des relais de croissance.

Enfin, il conseille à "celui qui veut miser sur l'"Amazon de demain" d'investir sur Etsy. "L'action est déjà bien monté mais il lui reste probablement un beau potentiel de hausse à horizon 12-24 mois" prédit-il. Fondé en 2005, Etsy est également un site de vente en ligne mais spécialisé dans les créations personnelles ou le vintage. "C'est un groupe qui ressemble à Amazon mais avec des produits différents, et un énorme potentiel de croissance" juge Karl Toussaint du Wast. Attention toutefois, le titre a déjà bondi de 180% depuis le 1er janvier.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NETFLIX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.20 % vs +12.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat