Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NEOVACS

ALNEV - FR0004032746 SRD PEA PEA-PME
0.025 € +0.40 % Temps réel Euronext Paris

Neovacs : Plus que ce soir et demain pour souscrire à l'introduction !

lundi 29 mars 2010 à 15h49
Plus que ce soir et demain pour souscrire à l'introduction !

(BFM Bourse) - La cote parisienne va bientôt s'enrichir d'une société de biotechnologie supplémentaire grâce à l'arrivée de Néovacs, spécialisée dans le développement d'immunothérapies actives pour traiter les maladies auto-immunes, inflammatoires et cancéreuses.

La période de souscription à l'offre publique a débuté le 19 mars et s'achève demain, mardi 30 mars 2010 à 17 heures.

Emanation de l'Universite Pierre et Marie Curie, Néovacs a mis au point des produits appelés « Kinoïdes » déclenchant la production d'anticorps polyclonaux capables de neutraliser la cytokine, une protéine qui lorsqu'elle est surexprimée dans l'organisme, déclenche des réactions de défense se manifestant par des maladies telles que la Polyarthrite Rhumatoïde (qui touche les articulations), la Maladie de Crohn (intestin), le psoriasis (peau), le Lupus (reins), ou encore la Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age (DLMA).

Néovacs souhaite lever un montant global de 20 millions d'euros via l'émission de 3 846 154 actions nouvelles à un prix unitaire compris entre 5,2 euros et 6 euros. « Les fonds levés, dans le cadre de notre introduction en bourse, nous permettront d'accélérer le développement des produits de notre portefeuille, notamment celui de notre compose le plus avancé, le KinoideR TNFα-K », explique Guy-Charles Fanneau de La Horie, Directeur Général de Néovacs.

Le marché visé par Néovacs est immense. Les principaux concurrents du TNFα-K, ont généré un chiffre d'affaires supérieur à 16 milliards de dollars. Parmi eux, les anti-corps monoclonaux ont connu un succès commercial fulgurant ces dernières années.

Mais, explique la société de Bourse Invest Securities, « un phénomène délétère très contraignant a émergé assez rapidement avec l'apparition d'anticorps neutralisant ces médicaments, entraînant une perte d'activité ainsi que le risque d'effets secondaire graves lors de [leur] administration ».

L'ambition de Néovacs est ainsi de « supplanter les thérapies existantes ». La société dispose pour cela d'atouts importants. Ses Kinoïdes « semblent plus efficaces et mieux tolérés au vu des essais cliniques terminés dans la Maladie de Crohn, sont plus faciles à administrer (intramusculaire 4 fois/an) et seront beaucoup moins coûteux à produire en raison du procédé de production et du faible dosage », souligne Invest Securities.

Outre le TNFα-K, qui vise les marchés des maladies articulaires, digestives et le Psoriasis, le portefeuille de Néovacs comprend deux autres produits : l'IFNα-K et le VEGF-K pour les traitements respectifs du Lupus et de la DLMA, dont les marchés sont estimés à plus de 3 milliars de dollars.

Particularité de la stratégie de Néovacs, en ciblant les cas les plus difficiles la société vise une autorisation conditionnelle – soit une procédure accélérée ou fast track - de mise sur le marché au moins partielle dès 2014. Alors que « le modèle de Néovacs devrait générer des revenus substantiels, essentiellement d'accords de licences d'ici 2012, lorsqu'un partenariat de plusieurs centaines de millions d'euros avec un laboratoire pharmaceutique pourrait être signé », prévoit Invest Securities.

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NEOVACS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+325.90 % vs +11.11 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat