Bourse > Neovacs > Neovacs : 12,3 millions d'euros de trésorerie, "contrôle strict" des dépenses
NEOVACSNEOVACS ALNEV - FR0004032746ALNEV - FR0004032746
0.810 € -1.22 % Temps réel Euronext Paris
0.800 €Ouverture : +1.25 %Perf Ouverture : 0.810 €+ Haut : 0.800 €+ Bas :
0.820 €Clôture veille : 74 430Volume : +0.17 %Capi échangé : 35 M€Capi. :

Neovacs : 12,3 millions d'euros de trésorerie, "contrôle strict" des dépenses

(Tradingsat.com) - Neovacs a fait état vendredi d'un creusement de ses pertes au premier semestre 2015, avec un résultat d'exploitation passé de -4,52 millions d'euros au premier semestre 2014 à -5,62 millions d'euros au premier semestre 2015. Dans le même temps, le résultat net est passé de -3,86 millions d'euros à -4,87 millions d'euros.

"Le démarrage de l`étude clinique IFN-K-002 engendre l`augmentation prévue des frais de R&D", explique la société biopharmaceutique.

Néovacs a débuté, en septembre 2015, l`étude IFN-K-002, un essai clinique de phase IIb de l`IFNalpha-Kinoïde dans le lupus suite à l`obtention des premières autorisations règlementaires de différents pays Européens. Les premiers centres de l`étude sont désormais actifs et les premiers patients ont été recrutés. Les résultats de l`étude IFN-K-002 sont attendus au premier trimestre 2017.

Les charges d`exploitation du semestre écoulé s`établissent à 5,7 millions d'euros, en augmentation de 25% par rapport au 1er semestre 2014. Cette hausse correspond principalement à l`initiation de l`étude clinique de phase IIb de l`IFNalpha-Kinoïde dans le lupus.

Sur le plan de la structure financière, une augmentation de capital souscrite par trois investisseurs institutionnels américains spécialisés dans le secteur des biotechnologies en juin 2015 a permis à Néovacs de lever 7,5 millions d'euros.

La société a également mis en place, en novembre 2014, une ligne de financement de fonds propres avec la société Kepler Cheuvreux, qui porte sur un montant maximum de 20 millions d'euros répartis en trois tranches optionnelles de 7 millions d'euros, et deux fois 6,5 millions d'euros.

La trésorerie disponible de l'entreprise s`élevait ainsi à 12,3 millions d'euros au 30 juin 2015 contre 2,9 millions d'euros au 30 juin 2014.

"Néovacs a poursuivi activement au premier semestre 2015 le plan de développement clinique de l`IFNalpha-Kinoïde, notre candidat-médicament le plus avancé, tout en maintenant un contrôle strict de nos dépenses. Les fonds que nous avons levés avec succès cet été aux États-Unis ont conforté notre position de trésorerie et nous donne les moyens d`avancer sur deux programmes clés : en lupus d`abord avec le lancement de l`étude IFN-K-002, un essai clinique international de phase IIb de l`IFNalpha-Kinoïde dans le lupus ; dans la dermatomyosite par ailleurs, dont la première étude clinique de phase I/IIa devrait être initiée au premier semestre 2016." commente Miguel Sieler, directeur général de Néovacs.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...