Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

MEDIAWAN

MDW - FR0013247137 SRD PEA PEA-PME
11.500 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Mediawan : Le succès de la série "Les Bracelets rouges" a dopé les résultats de Mediawan en 2018

vendredi 12 avril 2019 à 09h30
Le producteur des

(BFM Bourse) - La dynamique de ses sociétés de production et l'effet des acquisitions ont permis à Mediawan d'afficher un chiffre d'affaires de 258,6 millions d'euros en 2018, contre 115,7 millions en 2017. Le titre du producteur, entre autres, des "Rivières pourpres" et des "Bracelets rouges", progressent nettement.

Après un bond de 9,36% jeudi, soit l'une des meilleures performances du SRD, le titre Mediawan progressait à nouveau de 4,28% à 12,18 euros vendredi matin, toujours porté par l'annonce de ses résultats financiers du dernier exercice. L'action de la société de production audiovisuelle fondée par Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton affiche désormais plus de 10% de hausse depuis le début de l'année - et revient pratiquement à l'équilibre sur un an glissant, effaçant sa contre-performance du deuxième semestre 2018.

Mediwan, qui en 2016 avait levé 250 millions d'euros avec pour ambition de devenir l'un des principaux groupes de médias et de contenus en Europe, s'est imposé en moins de trois ans parmi les producteurs qui comptent dans le domaine de la fiction comme en témoignent les succès des "Bracelets rouges" sur TF1 ou des "Rivières Pourpres" sur France 2.

Forte progression de la performance opérationnelle

Mediawan a publié mercredi soir après Bourse des résultats annuels en très nette hausse. Le producteur a ainsi vu son chiffre d'affaires plus que doubler l'an dernier en données publiées, à 258,6 millions d'euros contre 115,7 millions un an plus tôt. Une forte progression qui s'explique en partie par la consolidation de cinq acquisitions réalisées l'an dernier, apportant plus de 100 millions d'euros, mais aussi par la dynamique solide de ses activités, avec une croissance à périmètre constant qui ressort à 13%. En outre, le chiffre d'affaires en données pro forma a atteint 276,1 millions d'euros, dépassant l'objectif initial du groupe fixé à 270 millions.

Le groupe dirigé par Pierre-Antoine Capton a par ailleurs dégagé un bénéfice net part du groupe de 5 millions d'euros, alors qu'il affichait une perte de 6,8 millions en 2017. En données ajustées, une fois retirés tous les éléments exceptionnels, le bénéfice net a, là encore, plus que doublé, à 28,9 millions contre 11,9 millions lors de l'exercice précédent, ce qui reflète la progression de la performance opérationnelle, l'Ebitda ayant été quasiment multiplié par deux lui aussi, à 49,1 millions, soit une marge opérationnelle de 19%.

Perspectives ambitieuses

"Mediawan a enregistré de solides performances financières, bénéficiant à la fois de la contribution des acquisitions récentes et d’une forte croissance organique. Cette dynamique illustre la pertinence de notre stratégie axée sur la production et la distribution de contenus premium, facteur clé de différenciation" selon Pierre-Antoine Capton. Et le dirigeant d'ajouter que Mediawan est "particulièrement fier de produire les séries les plus populaires en France et des marques internationales qui seront les succès de demain". Le président et cofondateur se veut d'ailleurs confiant pour l'exercice en cours, convaincu que Mediawan est "parfaitement positionné pour tirer parti de la forte demande de contenus premium", "dans un environnement en pleine mutation marqué par l’arrivée de nouveaux acteurs".

En ce qui concerne ses perspectives, Mediawan indique cibler "une croissance organique rentable de l'ordre de 10% par an, en moyenne, sur les trois prochaines années". Une prévision ambitieuse portée par cet environnement favorable ainsi que par un catalogue déjà bien garni de projets en développement, fruit à la fois des huit acquisitions du groupe depuis sa création et d'une stratégie qui tend désormais vers des associations au cas par cas avec des talents et des créateurs, comme l'auteur de bandes dessinées Joann Sfar ou le cinéaste Gilles de Maistre.

Mediawan entend également "accroître ses capacités de production à l’international et renforcer sa position de leader via des acquisitions ciblées en Europe", notamment eu Espagne et en Allemagne. Et le producteur souhaite par ailleurs "lancer de nouveaux projets et développer d'autres sources de monétisation du contenu, notamment via l'octroi de licences, le merchandising et la distribution de vidéos via les canaux digitaux.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MEDIAWAN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.50 % vs +38.44 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat