Bourse > Mbws > Mbws : Confiance dans la réponse des créanciers, un adossement n'est pas exclu
MBWSMBWS MBWS - FR0000060873MBWS - FR0000060873
14.710 € -1.28 % Temps réel Euronext Paris
15.060 €Ouverture : -2.32 %Perf Ouverture : 15.070 €+ Haut : 14.650 €+ Bas :
14.900 €Clôture veille : 11 762Volume : +0.04 %Capi échangé : 417 M€Capi. :

Mbws : Confiance dans la réponse des créanciers, un adossement n'est pas exclu

tradingsat

(Tradingsat.com) - Au lendemain d'une flambée de près de 18%, l'action Belvédère grimpe de 3,5% supplémentaire après une heure de cotation vendredi matin. Le regain d'intérêt des investisseurs pour le groupe de spiritueux (propriétaire de la vodka Sobieski, du whisky William Peel, ou encore de la liqueur Marie Brizard) se prolonge après des propos à Reuters de Frédéric Abitbol, l'administrateur judiciaire de la société, qui s'est dit confiant dans le feu vert des créanciers au plan d'apurement du passif qui leur a été proposé.

Cet accord, sur lequel les créanciers obligataires, membres du comité des établissements de crédit, et membres du comité des principaux fournisseurs doivent se prononcer les 18 et 19 septembre prochains, prévoit soit un remboursement en cash, via la cession éventuelle d'un ou plusieurs actifs, soit la conversion de 100% de la créance dite « Floating Rates Notes » (« FRN ») en capital via l'émission d'actions nouvelles actions de la société.

Frédéric Abitbol a précisé à Reuters que ces propositions recueillaient d'ores et déjà l'assentiment de 65% des créanciers FRN.

Un accord aura plusieurs conséquences positives pour Belvédère. D'une part, il mettra un terme aux procédures judiciaires engagées contre Belvédère. D'autre part, il signifiera que Belvédère n'est désormais plus sous la contrainte de devoir céder des actifs à prix bradé, selon Krzysztof Trylinsli, le PDG du groupe de spiritueux, cité par Reuters. « J'espère maintenant recevoir des offres correspondant à la valeur de nos actifs », a déclaré le dirigeant à l'agence de presse, sans écarter l'éventualité d'un éventuel adossement du groupe.

En avril dernier, Krzysztof Trylinski, avait déjà indiqué (toujours à l'agence Reuters) qu'il valorisait l'ensemble de ses actifs à plus d'un milliard d'euros, à comparer à une dette FRN de 441 millions d'euros. A noter aussi qu'au cours actuel, la capitalisation boursière de Belvédère est d'environ 185 millions d'euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI