Bourse > Kaufman et broad > Kaufman et broad : Se dote de perspectives à moyen terme
KAUFMAN ET BROADKAUFMAN ET BROAD KOF - FR0004007813KOF - FR0004007813
35.740 € -1.46 % Temps réel Euronext Paris
36.710 €Ouverture : -2.64 %Perf Ouverture : 37.990 €+ Haut : 35.000 €+ Bas :
36.270 €Clôture veille : 110 016Volume : +0.53 %Capi échangé : 745 M€Capi. :

Kaufman et broad : Se dote de perspectives à moyen terme

tradingsat

(CercleFinance.com) - En prélude à la sortie progressive de son capital du fonds de 'private equity' PAI Partners, Kaufman & Broad s'est doté ce matin de perspectives à court et moyen termes portées par la dynamique du marché immobilier hexagonal. La politique de dividende gagne également en visibilité.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Kaufman & Broad reste, comme l'ensemble du marché, neutre à 33,9 euros. Notons qu'elle a pris plus de 20% depuis le début de l'année.

Le promoteur immobilier a d'abord confirmé les prévisions au titre de 2016 formulées lors de la présentation de ses comptes, le 27 janvier dernier : le groupe anticipe toujours une “progression en volume du marché du logement neuf devrait s'établir “autour de 5%”, portée notamment par la montée en puissance du dispositif ' PTZ ' (prêt à taux zéro) à destination des primo-accédants.” Et l'immobilier d'entreprise, activité minoritaire, devrait rester bien orienté.

Mais ce matin, Kaufman & Broad a aussi ajouté d'autres éléments prévisionnels : lors de l'exercice en cours (qui a commencé le 1er décembre 2015), il s'attend à une hausse de son CA consolidé de 7 à 10%.

Autre nouveauté concernant la marge opérationnelle courante, qui atteignait 8,1% en 2015 : elle devrait se situer cette année aux environs de 8,5%. A plus long terme (2017/2019), le groupe se veut prudent et vise une marge “d'au moins 8%”, ce qui tient notamment compte d'une montée en puissance attendue de l'immobilier d'entreprise, un peu moins rentable que le “résidentiel”.

En fin d'exercice (fin novembre 2016), soit après les opérations liées à la sortie progressive de PAI Partners, qui contrôle pour l'heure 88% du capital via son véhicule Financière Gaillon 8, et à un rachat d'actions d'environ 50 millions d'euros, la dette nette devrait se situer à 100 millions d'euros.

Kaufman & Broad annonce aussi la “normalisation” de sa politique de dividende, autre conséquence de la sortie à venir de PAI Partners : le dividende de l'exercice en cours (qui sera versé l'an prochain) est pré-annoncé à 1,85 euro par action. Par la suite, le groupe compte distribuer 75% de son résultat net part du groupe.

Enfin, le promoteur dirigé par Nordine Hachemi souligne ses perspectives de croissance à moyen terme, qui passera notamment par le renforcement de sa présence en régions, l'immobilier d'entreprise et d'éventuelles acquisitions : le CA consolidé de l'exercice 2019 est attendu à plus de 1,3 milliard d'euros, ce dont l'immobilier d'entreprise devrait représenter environ 15%. Pour mémoire, en 2015, le CA se montait à 1,06 milliard d'euros, dont moins de 9% pour l'immobilier d'entreprise.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...