Bourse > Ipsos > Ipsos : Des perspectives toujours pessimistes
IPSOSIPSOS IPS - FR0000073298IPS - FR0000073298
29.250 € +0.07 % Temps réel Euronext Paris
29.200 €Ouverture : +0.17 %Perf Ouverture : 29.345 €+ Haut : 29.090 €+ Bas :
29.230 €Clôture veille : 5 557Volume : +0.01 %Capi échangé : 1 300 M€Capi. :

Ipsos : Des perspectives toujours pessimistes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ipsos a fait état ce mercredi après Bourse d'un chiffre d'affaires de 412,7 millions d'euros au titre de son troisième trimestre, stable en séquentiel, mais en recul de 1,2% sur un an (+0,2% en organique).

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires de l'institut de sondage est ressorti à environ 1,2 milliard d'euros, en baisse de 4,4% (+0,1% en organique). Seule la division 'Etudes d'opinion et recherche sociale' a vu ses revenus croître (+1,6% à 114,1 millions d'euros, +4% en organique).

A contrario, les pôles 'Etudes médias, contenus et technologies', 'Etudes publiques' et 'Etudes marketing' ont vu leur chiffre d'affaires diminuer de respectivement 8,8, 7,8 et 4,3% à 110,6, 183,5 et 601,8 millions d'euros. Le segment 'Etudes qualité et satisfaction de clientèle/salariés' a pour sa part accusé une baisse de 1,5% de ses ventes à 158,8 millions d'euros (+,35% en organique).

'Les évolutions régionales des activités sont plus homogènes qu'en début d'exercice, grâce à un début de redressement dans la zone Amériques. Elles sont pratiquement stables sur le dernier trimestre, alors qu'elles fléchissaient de 2,5% (toujours en organique) sur les 6 premiers mois de l'année. L'Amérique du Nord contribue à cette amélioration', a commenté Ipsos, qui souligne également la bonne tenue des régions Moyen-Orient et Afrique malgré les affrontements et l'épidémie du virus Ebola.

Et de poursuivre: 'en Asie, la Chine continue de progresser, tandis que les pays développés de la région (Japon/Corée du Sud/Australie) sont moins vaillants (sic) en raison notamment d'un environnement macroéconomique peu favorable. En Europe, le Nord -y compris le Royaume-Uni- se comporte mieux que le Sud et l'Est fléchit un peu sous l'effet là encore d'un environnement peu propice.'

L'activité à périmètre et taux de change constant sera stable voire en légère croissance au terme de l'exercice en cours et le ratio de marge opérationnelle équivalent à celui de l'exercice 2013, a indiqué le groupe qui espère, grâce au travail de transformation mené en 2014, année de transition, 'reprendre sa marche en avant' l'an prochain.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...