Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

INNATE PHARMA

IPH - FR0010331421 SRD PEA PEA-PME
2.784 € -2.04 % Temps réel Euronext Paris

Innate pharma : La barre du demi-milliard de recettes approche pour la molécule phare d'Innate Pharma

vendredi 29 avril 2022 à 10h23

(BFM Bourse) - La molécule "monalizumab" mise au point par la biotech tricolore et acquise par AstraZeneca vise à booster simultanément l'activité de deux types de cellules immunitaires contre le cancer. Le démarrage d'un nouvel essai clinique déclenche un paiement d'étape de 50 millions de dollars en faveur d'Innate, portant à 450 millions de dollars le montant total reçu à ce stade. L'accord prévoit jusqu'à 1,275 milliard de dollars en faveur de la biotech marseillaise, un record pour une biotech française cotée.

La cagnotte continue à grimper pour Innate Pharma, une société de biotechnologies fondée en 1999 à Marseille-Luminy qui cherche à améliorer la prise en charge des cancers grâce à des anticorps thérapeutiques permettant de mieux diriger le système immunitaire des patients contre les tumeurs. Son produit le plus avancé à ce jour, le monalizumab (ex-IPH2201) a la particularité de pouvoir réactiver les cellules "NK" (natural killers, appartenant au domaine de l'immunité "innée") et les cellules T (lymphocytes T, qui font parie de l'immunité "acquise") que les cellules cancéreuses parviennent à bloquer lorsqu'un cancer devient résistant. Son potentiel a convaincu AstraZeneca de signer en 2015 le plus gros accord à ce jour au bénéfice d'une biotech tricolore cotée. Le groupe pharmaceutique britannique, qui a fait de la lutte contre le cancer une de ses priorités, a acquis en 2015 une partie des droits du monalizumab (puis l'intégralité en 2018) notamment pour des traitements en combinaison avec ses propres molécules, dans le cadre d'un accord pouvant générer jusqu'à 1,275 milliard de dollars (hors royalties sur les ventes éventuelles), dont 250 millions versés à la signature.

Vendredi, AstraZeneca et Innate ont annoncé le traitement du premier patient d'un vaste essai baptisé PACIFIC-9, qui pourrait recruter un millier de volontaires. Cette étude de phase 3 évalue l'efficacité du durvalumab (produit d'Astra anciennement désigné MEDI4736) en combinaison soit avec le monalizumab soit avec l'oleclumab (autre anticorps d'AstraZeneca, ex-MEDI9447, encore en cours de développement) chez des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules non opérable, et dont la maladie n'a pas progressé après une chimio-radiothérapie classique. En monothérapie le durvalumab (commercialisé sous la marque Imfinzi) a déjà produit des résultats encourageants, en prolongeant de près d'un an la survie sans aggravation de la maladie dans l'essai PACIFIC, et le labo britannique cherche à déterminer si le bénéfice clinique peut être encore amélioré en combinant avec un de ces deux autres anticorps.

Le traitement du premier patient a déclenché un paiement d’étape de 50 millions de dollars d’AstraZeneca à Innate, ce qui porte donc à 450 millions le total des sommes reçues jusqu'ici.

Le contrat prévoit qu'AstraZeneca reçoive les revenus futurs et paie des redevances sur les ventes nettes (à un taux "entre low double-digit et mid-teen", soit entre 10 et 15%), hormis en Europe où Innate Pharma percevra 50% des profits mais se verra imputer 50% des pertes selon le cas. En outre la biotech finance 30% du coût des phases 3, dans la limite d'un plafond non divulgué.

"Durvalumab a transformé le traitement des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules, de stade III, non opérable, et nous sommes enthousiastes à l'idée d'étendre son bénéfice clinique grâce à de nouvelles associations avec deux anticorps monoclonaux potentiellement first-in-class, qui font preuve d'une activité clinique forte. Sur la base des résultats exceptionnels de COAST, nous sommes heureux de démarrer cet essai de Phase 3. Nous espérons qu’il permettra d’apporter de nouvelles options de traitement aux patients et augmentera encore le potentiel de guérison dans cette configuration", a déclaré la patronne de la R&D d'Astra en oncologie, Susan Galbraith.

En dehors du monalizumab, Innate Pharma mène des essais avancés sur lacutamab et l'avdoralimab, deux produits détenus entièrement en propre, et compte 6 autres projets à des phases plus précoces, certains en collaboration avec AstraZeneca à nouveau ou avec Sanofi.

Sur le plan boursier, l'encaissement de ce nouveau "milestone" de la part de son partenaire britannique entraînait une progression de 12,9% du cours d'Innate à 2,87 euros, traduisant une capitalisation de près de 230 millions d'euros.

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur INNATE PHARMA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.80 % vs +30.67 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat