Bourse > Heineken > Heineken : SABMiller accroît son chiffre d'affaires de 5%
HEINEKENHEINEKEN HEIA - NL0000009165HEIA - NL0000009165
81.850 € -0.79 %
82.300 €Ouverture : -0.55 %Perf Ouverture : 82.460 €+ Haut : 81.850 €+ Bas :
82.500 €Clôture veille : 872 674Volume : +0.15 %Capi échangé : 47 146 M€Capi. :

Heineken : SABMiller accroît son chiffre d'affaires de 5%

Marché : SABMiller annonce une hausse de 5% de son chiffre d'affairesMarché : SABMiller annonce une hausse de 5% de son chiffre d'affaires

LONDRES (Reuters) - SABMiller a annoncé mardi un chiffre d'affaires semestriel en hausse de 5%, l'augmentation des prix mise en oeuvre par le deuxième brasseur mondial ayant compensé une baisse des ventes de bière en volume.

Le groupe britannique, propriétaire de marques telles que Miller Lite, Grolsch et Peroni, a vu ses ventes en volume décliner de 1% sur les six mois au 30 septembre, et de 3% sur le seul deuxième trimestre de son exercice décalé.

Dans la région Asie-Pacifique, les volumes ont reculé de 3% sur le semestre et de 8% au deuxième trimestre, avec une "baisse marquée" en Chine en juillet et août du fait de mauvaises conditions climatiques dans les provinces centrales, a précisé SAB Miller.

En comprenant les boissons non alcoolisées, comme celles que le groupe britannique vend pour Coca-Cola, les volumes ont progressé de 1% au premier semestre.

La hausse de chiffre d'affaires a été de 3% sur le seul deuxième trimestre.

Pour relancer ses ventes sur les marchés développés, SABMiller mise sur des réductions de coûts et une croissance externe.

Le groupe a notamment pris contact le mois dernier avec Heineken mais a été éconduit par le brasseur néerlandais. Nombre d'analystes ont vu dans cette approche une manoeuvre pour se mettre à l'abri d'une OPA potentielle du numéro un mondial Anheuser InBev, mais le directeur général de SAB, Alan Clark, a démenti cette hypothèse la semaine dernière.

L'action de SABMiller a atteint un record de 3.857 pence le 15 septembre à la Bourse de Londres dans l'espoir de voir InBev enfin abattre ses cartes, mais le titre est depuis retombé de près de 16% pour clôturer lundi à 3.250 pence.

(Martinne Geller, Benoît Van Overstraeten et Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...