Bourse > Heineken > Heineken : Hausse du bénéfice annuel de SABMiller grâce à l'Afrique
HEINEKENHEINEKEN HEIA - NL0000009165HEIA - NL0000009165
81.850 € -0.79 %
82.300 €Ouverture : -0.55 %Perf Ouverture : 82.460 €+ Haut : 81.850 €+ Bas :
82.500 €Clôture veille : 872 674Volume : +0.15 %Capi échangé : 47 146 M€Capi. :

Heineken : Hausse du bénéfice annuel de SABMiller grâce à l'Afrique

Hausse du bénéfice annuel de SABMiller grâce à l'AfriqueHausse du bénéfice annuel de SABMiller grâce à l'Afrique

BRUXELLES (Reuters) - SABMiller, le deuxième brasseur mondial, a fait état jeudi d'une hausse de ses bénéfices annuels grâce à la nette progression des performances de ses activités latino-américaines et africaines.

Le propriétaire, entre autres, des marques Castle, Miller, Grolsch, Peroni et Pilsner Urquell, a en conséquence prévu d'améliorer sa marge d'exploitation pour l'exercice en cours, après l'avoir déjà accru de 40 points de base à l'issue de l'année qui s'est achevée en mars.

Le groupe, coté à Londres et Johannesburg et qui réalise les trois quarts de ses profits sur les marchés émergents, a ajouté s'attendre à une stabilité globale des conditions d'activité, avec une croissance solide en Afrique et en Amérique latine, et des difficultés en Europe et aux Etats-Unis.

"Nous comptons sur une hausse modeste de notre marge pour l'année qui s'ouvre, entre 20 et 50 points de base, soit un niveau semblable au dernier exercice", a déclaré Jamie Wilson directeur financier du groupe.

Des analystes ont souligné que le bénéfice d'exploitation de SABMiller a été légèrement inférieur aux attentes, même si le bénéfice par action est semblable au consensus.

Vers 14h30 GMT, l'action, qui a gagné 23% depuis le début de l'année, perdait 2,3% à 3.454,5 pence, alors que l'indice européen des produits alimentaires et des boissons cédait 1,5%.

SABMiller a publié un bénéfice par action ajusté en hausse de 11% à 2,387 dollars, un résultat pratiquement égal au consensus Thomson Reuters I/B/E/S, qui le donnait à 2,39 dollars.

Son bénéfice d'exploitation ajusté (Ebita) a gagné 14% à 6,42 milliards de dollars (4,97 milliards d'euros), conforme au consensus Thomson Reuters, mais en-dessous de l'estimation moyenne de 6,54 milliards donnée par StarMine SmartEstimate, qui pondère les prévisions des analystes avec les résultats précédemment enregistrés.

En Amérique Latine, l'Ebita de SABMiller a progressé de 11%, et en Afrique, il a progressé de 20%.

"Ils font mieux que les autres, en grande partie grâce à leur implantation géographique", explique Trevor Stirling, du cabinet Bernstein Research. "Ils ne sont pas au Brésil et sont peu exposés à l'Europe de l'Ouest."

Parmi les concurrents de SABMiller, Anheuser-Busch InBev a abaissé ses prévisions au Brésil pour 2013, et Heineken les a réduit au niveau mondial. Carlsberg a en revanche bénéficié de ses investissements en Asie.

Philip Blenkinsop; Marc Angrand et Julien Dury pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...