Bourse > Heineken > Heineken : Bryan garnier reste acheteur malgré apb
HEINEKENHEINEKEN HEIA - NL0000009165HEIA - NL0000009165
81.850 € -0.79 %
82.300 €Ouverture : -0.55 %Perf Ouverture : 82.460 €+ Haut : 81.850 €+ Bas :
82.500 €Clôture veille : 872 674Volume : +0.15 %Capi échangé : 47 146 M€Capi. :

Heineken : Bryan garnier reste acheteur malgré apb

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le bureau d'études Bryan Garnier a réitéré ce matin son conseil d'achat du titre du brasseur Heineken, qui tente de racheter 100% du singapourien APB. Certes, hier, le thaïlandais TCC est sorti du bois et tente de contrer le plans du groupe néerlandais. Mais il ne devrait pas y parvenir. La valeur d'équilibre du titre est évaluée à 48 euros.

En Bourse d'Amsterdam, le titre qui avait dérapé de 2,4% hier se reprend modestement de 0,2% à 44,5 euros.

Au début du mois, Heineken a présenté une offre d'un total de cinq milliards d'euros visant à augmenter sa participation de 41,9% au capital du singapourien Asia Pacific Brewery (APB), fort de 29 brasseries dans 13 pays d'Asie du Sud-Est, en rachetant celle de 39,7%, détenue directement (7,3%) et indirectement par le holding Fraser & Neave. Le prix était de 50 dollars de Singapour par titre. Cette offre a été acceptée et est recommandée par la direction de Fraser & Neave.

Or hier, Kindest Place, filiale du brasseur thaïlandais TCC (Thai Beverage) du magnat Charoen Sirivadhanabhakdi, a déclaré qu'il allait présenter une offre sur 7,3% d'APB à 55 dollars la pièce. Soit 10% de plus que Heineken, mais sur une partie nettement plus réduite du capital. Le but de cette manoeuvre est, selon les spécialistes, de se mettre en travers de la route de Heineken et de semer la discorde entre le groupe néerlandais et Fraser & Neave.

Hier en séance, l'action Heineken a perdu à Amsterdam jusqu'à 3,5%, passant un instant sous la barre des 44 euros.

'Cette réaction est excessive', estiment sans ambages les analystes de Bryan Garnier & Co en raison du caractère plus exhaustif de l'offre de Heineken, qui vise in fine 100% d'APB moyennant au total 7,7 milliards de dollars singapouriens (cinq milliards d'euros environ). Alors que celle de TCC ne porte que sur une fraction du capital et ne se monte qu'à un milliard de dollars, selon un chiffre fourni par le groupe.

'Nous pensons que Heineken a toujours les meilleures cartes en main, d'autant qu'il est déjà le favori de la direction de Fraser & Neave', peut-on lire dans la note de recherche. L'offre de TCC ne semble pas en mesure de remettre en cause la signature d'un accord entre Heineken et Fraser & Neave, selon la note.

Pour Heineken, cette opération revêt en effet un caractère stratégique. Les analystes rappellent que la présence du groupe néerlandais en Asie passe par ses 7,5% au capital d'United Breweries India et ses 41,9% d'APB.

Reste que Fraser & Neave est un holding disputé : en 2011, rappelle la note de recherche, le brasseur nippon Kirin a pris 15% de son capital et le mois dernier, TCC/Kindest Place est monté à 24,1%, prenant aussi 7,1% d'APB. C'est après cette dernière opération que Heineken a décidé de passer à l'action sur APB.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...