Bourse > Heineken > Heineken : Baisse générale des ventes d'Heineken, sauf en Asie
HEINEKENHEINEKEN HEIA - NL0000009165HEIA - NL0000009165
81.850 € -0.79 %
82.300 €Ouverture : -0.55 %Perf Ouverture : 82.460 €+ Haut : 81.850 €+ Bas :
82.500 €Clôture veille : 872 674Volume : +0.15 %Capi échangé : 47 146 M€Capi. :

Heineken : Baisse générale des ventes d'Heineken, sauf en Asie

Baisse générale des ventes d'Heineken, sauf en AsieBaisse générale des ventes d'Heineken, sauf en Asie

BRUXELLES (Reuters) - Heineken, troisième brasseur mondial et numéro un européen, a annoncé mercredi un chiffre d'affaires inférieur aux attentes au titre du premier trimestre, en raison d'une baisse générale de ses ventes à l'exception de l'Asie.

Vers 10h53 GMT, l'action Heineken perdait 6,58% à 53,91 euros à la Bourse d'Amsterdam en réaction à ces résultats

Le groupe propriétaire des bières Heineken, Sol et du cidre Strongbow a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 8,1% à 4,145 milliards d'euros, sous les 4,29 milliards attendus en moyenne par sept analystes interrogés par Reuters.

Sans tenir compte de l'acquisition en 2012 d'Asia Pacific Breweries, brasseur de la bière Tiger, et d'effets de change, le chiffre d'affaires de Heineken a baissé de 2,7% au cours du premier trimestre.

En volume, les ventes de Heineken ont baissé de 2,7%, avec une chute de 8,7% en Europe de l'Ouest, que n'a pas compensée une progression au Vietnam, en Chine, en Malaisie et en Indonésie.

"Les conditions d'activité difficiles sur les marchés européens frappés par l'austérité et les pressions inflationnistes au Nigeria devraient continuer à affecter l'évolution des volumes pendant le reste de l'année, entraînant une modération des anticipations de croissance organique sur l'ensemble de l'année", a prévenu Heineken.

Pour autant les ventes en volume et les revenus devraient continuer de croître en 2013, mais à un rythme un peu ralenti par rapport à 2012, a indiqué le directeur financier Rene Hooft Graafland lors d'une conférence téléphonique. Le premier trimestre, peu propice à la consommation de bière, est généralement peu représentatif des ventes de Heineken sur l'ensemble de l'année.

Philip Blenkinsop; Julien Dury pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...