Bourse > Havas > Havas : La croissance organique de havas plus forte que publicis et wpp
HAVASHAVAS HAV - FR0000121881HAV - FR0000121881
8.500 € -0.91 % Temps réel Euronext Paris
8.515 €Ouverture : -0.18 %Perf Ouverture : 8.550 €+ Haut : 8.451 €+ Bas :
8.578 €Clôture veille : 376 202Volume : +0.09 %Capi échangé : 3 567 M€Capi. :

Havas : La croissance organique de havas plus forte que publicis et wpp

La croissance organique de havas plus forte que publicis et wppLa croissance organique de havas plus forte que publicis et wpp

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Havas a annoncé jeudi une croissance organique plus marquée en 2011 que celles de ses concurrents européens Publicis et WPP et a dit ne pas vouloir se hâter pour faire des acquisitions pour doper sa croissance dans les émergents.

Le sixième groupe publicitaire mondial, qui s'est refusé à toute prévision chiffrée pour cette année, a dégagé un résultat opérationnel courant annuel en hausse de 8% à 220 millions d'euros, améliorant sa marge de 30 points de base, à 13,4%.

Le groupe, dont Vincent Bolloré est le président et le premier actionnaire, a annoncé une croissance organique de 5,9% de son chiffre d'affaires en 2011, à 1,645 milliard d'euros.

Sur le seul quatrième trimestre, la croissance organique ressort à 5,4%, avec une bonne résistance en Europe et un net ralentissement en Amérique du Nord.

Le directeur général David Jones, lors d'une conférence téléphonique, s'est montré raisonnablement optimiste pour 2012, à moins d'une dégradation spectaculaire de la situation dans la zone euro.

Havas affiche 1,4 milliard d'euros de gains de budgets nets en 2011, contre 1,9 milliard en 2010.

Le britannique WPP et Publicis, les numéros un et trois au niveau mondial qui ont réalisé des croissances organiques respectives de 5,3% et de 5,7% en 2011, se sont montrés confiants pour 2012, année qui sera rythmée par les Jeux olympiques de Londres, l'Euro de football et l'élection présidentielle aux Etats-Unis.

ZenithOptimedia, filiale de Publicis, table sur une croissance de 4,7% du marché publicitaire mondial cette année, en progression par rapport aux 3,5% estimés pour 2011.

Les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires de 1.630 millions d'euros en 2011 pour Havas, un résultat opérationnel de 212 millions et un résultat net de 133 millions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Havas, dont le bénéfice net pdg a progressé de 9% à 120 millions d'euros l'an passé, propose un dividende de 0,11 euro au titre de 2011 - conforme aux attentes - contre 0,10 euro pour 2010.

Même avec une dette limitée à 37 millions d'euros fin 2011, Havas n'entend pas se ruer sur des acquisitions dans les pays émergents, qui ont représenté 16% de son chiffre d'affaires l'an dernier contre 9% en 2008.

"Ce n'est pas du tout que nous soyons prudents dans nos dépenses, mais nous sommes patients. Nous n'allons pas nous précipiter pour signer de gros chèques", a dit David Jones.

L'action a clôturé en hausse de 1,26% à 3,865 euros, donnant une capitalisation de 1,665 milliard d'euros. À comparer à des gains de 1,57% pour Publicis et de 2,99% pour WPP, qui publiait également ses résultats jeudi.

Avec Marc Angrand, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...