Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GENSIGHT BIOLOGICS

SIGHT - FR0013183985 SRD PEA PEA-PME
9.260 € +8.94 % Temps réel Euronext Paris

Gensight biologics : De premiers résultats pour le traitement de Gensight contre une forme de cécité héréditaire

jeudi 4 février 2021 à 10h40
GenSight avance dans son traitement contre la cécité héréditaire

(BFM Bourse) - Connu pour avoir mis au point une première thérapie génique adressant un trouble génétique rare provoquant une perte brutale de la vision, Gensight Biologics devrait connaître une année 2021 riche en actualité, y compris pour son deuxième projet thérapeutique GS030.

Les avancées relatives à son projet GS010 de traitement de la neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL, maladie rare affectant souvent des sujets jeunes et provoquant en quelques semaines/mois une cécité bilatérale) ont alimenté l'an dernier le rebond de GenSight Biologics, pionnier français des thérapies géniques. Alors que l'entreprise a déposé à l'automne auprès des autorités européennes une demande de mise sur le marché du traitement -qui devrait prendre le nom de Lumevoq à sa commercialisation- son cours de Bourse a repris 186% sur l'année. À ce stade de 2021, le parcours du titre reste positif notamment grâce à une accélération de 6,62% ce jeudi vers 10h00 à 7,73 euros tandis que l'entreprise commence à déplacer le projecteur au reste de son portefeuille.

En l'occurrence, il s'agit de son projet GS030, combinant une thérapie génique et des lunettes biomimétiques, avec l'espoir de traiter la rétinite pigmentaire (RP). Une maladie sans traitement à l'heure actuelle caractérisée par une perte progressive de la vision, qui est aujourd'hui la principale cause de cécité héréditaire dans les pays développés. L'idée de Gensight est d'utiliser un vecteur de thérapie génique pour introduire le gène d’une protéine photosensible à l’intérieur du noyau des cellules ganglionnaires de la rétine (CGR). Ce gène confère une fonction photosensible aux CGR en bonne santé et préservées, indépendamment de toute mutation génétique spécifique sous-jacente qui provoquait la dégénérescence des photorécepteurs.

Cependant, étant donné que les cellules exprimant les protéines optogénétiques sont moins sensibles à la lumière que les photorécepteurs normaux, la vision dans des conditions habituelles de luminosité n’est probablement pas possible sans une intervention supplémentaire. Le traitement s'accompagnerait donc de lunettes biomimétiques imitant l’activité de la rétine normale en amplifiant la stimulation lumineuse sur les cellules neuronales.

Première preuve de concept

Jeudi matin, Gensight a fait part de la publication dans la revue scientifique Communications Biology des résultats d'une étude sur le volet thérapie génique (GS030-DP pour Drug Product) chez le singe. L'article "Optogenetic therapy: high spatiotemporal resolution and pattern discrimination compatible with vision restoration in non-human primates" détaillant les résultats est la première publication établissant la preuve de concept de l’activation de cellules ganglionnaires de la rétine après traitement par thérapie génique chez le singe. Plus précisément, l’activation spatiotemporelle des cellules en question a permis aux sujets de discriminer les formes, induisant une acuité visuelle de Snellen estimée de 20/249 (supérieure au niveau de cécité légale qui est de 1/20e en France).

"Cette étude préclinique chez le singe représente une étape importante dans la validation clinique de notre approche pour rétablir une vision utile chez des personnes aveugles atteints de maladies rétiniennes. Cette aventure a commencé il y a plus d’une décennie par une collaboration entre mon équipe à l’Institut de la Vision à Paris et celle du Pr. Botond Roska, et a bénéficié de l’appui scientifique de l’équipe d’Ed Boyden au Massachusetts Institute of Technology (MIT) à Boston", a expliqué le professeur José-Alain Sahel, co‑fondateur de Gensight et de l’Institut de la Vision, directeur de l’IHU FOReSIGHT, et président du département d’ophtalmologie à l’école de médecine de l’université de Pittsburgh.

Une année riche en annonces

Depuis, la firme a débuté les études chez l’homme, via l'essai de phase 1/2 (première phase des essais cliniques) "PIONEER" qui évalue la sécurité et tolérabilité de la thérapie combinée GS030 chez des patients atteints de rétinopathie pigmentaire avancée. "Cet essai clinique de Phase I/II recrute actuellement des patients atteints de rétinopathie pigmentaire dont la vision est limitée à la perception de la lumière, et son objectif est de démontrer que les résultats observés chez le singe se traduisent en rétablissement de la vision utile chez ces patients", a souligné le directeur général et co-fondateur de Gensight, Bernard Gilly.

La société compte également étudier le potentiel de GS030 pour le traitement de l'atrophie géographique de la forme sèche de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), également caractérisée par la dégénérescence des photorécepteurs de la rétine, une fois terminée l'étude PIONEER. Des résultats préliminaires concernant cette dernière sont d'ailleurs attendus au cours du premier semestre 2021.

Pour Oddo BHF, la publication dans Communications Biology a le mérite de soutenir l’intérêt de l’approche thérapeutique adoptée par Gensight. "Rappelons que 2021 sera une année riche en newsflow pour la société avec en point d’orgue la décision des autorités européennes possiblement au quatrième trimestre de cette année pour une première mise sur le marché de Lumevoq", indique le bureau d'études, qui table sur une surperformance du titre en Bourse en direction de 15 euros par action.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GENSIGHT BIOLOGICS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.80 % vs +16.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat