Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

GECI INTL

GECP - FR0000079634 SRD PEA PEA-PME
0.023 € +1.74 % Temps réel Euronext Paris

Geci intl : Interview, "le skylander a franchi le cap des 200 intentions de commandes"

jeudi 21 juin 2007 à 10h05
BFM Bourse

(BFM Bourse) - Un chemin important a été parcouru par Geci International depuis que la société d'ingénierie s'est lancée dans la conception d'un avion utilitaire léger il y a maintenant sept ans. Une période difficile liée à la perte d'un gros client en 2002 avait notamment fait prendre du retard au programme. Des problèmes qui sont aujourd'hui oubliés alors que le groupe n'a jamais été aussi proche de voir se concrétiser son projet. Après un passage aux récents salons aéronautiques de Genève (EBACE) et de Brunei (BRIDEX), le Skylander est présenté cette semaine au Salon du Bourget (du 18 au 24 juin). Serge Bitboul, président de Geci International livre à Tradingsat.com de précieuses informations sur l'accueil réservé au Skylander par les clients potentiels.

Tradingsat.com : La presse portugaise a récemment rapporté que les salons de Genève et de Brunei s'étaient déroulés favorablement pour le Skylander. Qu'en est-il du Salon du Bourget ?

Serge Bitboul : Le premier salon à Genève s'est déroulé extrêmement favorablement. Nous y avons noué en particulier des contacts avec une très grande organisation humanitaire. Le deuxième salon, à Brunei, a permis de constater un vif intérêt de la part de pays tels que la Malaysie, le Vietnam, la Thaïlande, et Brunei. Nous avons comptabilisé 192 marques d'intérêt, sous la forme de lettres d'intentions ou de lettres d'options, avant le Salon du Bourget. Nous en sommes à présent à 200, seuil que l'on va vraisemblablement dépasser. Je suis en mesure d'indiquer par ailleurs que le Skylander Launch Club comporte désormais 15 membres, dont la Tanzanie et les Emirats Arabes Unis dernièrement. Un nombre encore appelé à augmenter, certains prospects ayant émis le souhait de nous revoir prochainement. Nous sommes d'ailleurs en contact permanent avec un certain nombre d'entre eux qui n'ont encore rien signé et qui ne font donc pas partie des intentions de commandes répertoriées.

Tradingsat.com : Les marques d'intérêt reçues sont-elles en nombre suffisant pour permettre de lancer l'industrialisation du projet ?

Serge Bitboul : Le point d'équilibre du projet était fixé à 165 avions. Avec 200 intentions, nous sommes d'ores et déjà au dessus. Difficile d'être plus satisfait ! Sachant que les prévisions prévoient la production d'environ 150 avions sur les quatre premières années, cela signifie que nous avons une visibilité jusqu'à la cinquième année. Avec le recul, il semble donc que nos prévisions initiales se révèlent quelque peu conservatrices.

Tradingsat.com : Comment expliquez vous ce succès ?

Serge Bitboul : Ce n'est pas le fruit du hasard. Si le Skylander correspond parfaitement aux besoins des opérateurs, c'est parce qu'ils ont été largement consultés avant même le lancement de la phase de conception de l'appareil. Le Skylander est un avion solide, conçu et adapté à de multiples usages tels que le transport de passagers, de marchandises, de courrier, de denrées périssables, la lutte anti-incendie, ou encore l'évacuation sanitaire. Cet avion peut aussi faire du transport de parachutistes ou de troupes, ainsi que de la surveillance aérienne.

Le segment de marché sur lequel évolue le Skylander a été complètement négligé par les gros constructeurs. Le contexte est extrêmement favorable pour nous. Il y a aujourd'hui environ 5000 avions de ce type qui volent depuis 20, 30 voire 40 ans. Pour les remplacer, nous proposons un avion de conception simple, solide et optimisé pour ses différents usages, avec une belle avionique très moderne, pour un prix extrêmement compétitif. Nous avons en particulier fourni un gros effort pour réduire le nombre de pièces différentes à seulement 4000, alors que des appareils trois ou quatre fois plus petits en comportent généralement 10 000.

Tradingsat.com : Pour quand prévoyez-vous le démarrage de la production du Skylander à l'usine d'Evora au Portugal?

Serge Bitboul : Après avoir financé la phase de conception sur nos fonds propres, nous avons commencé la phase de développement initiale. Par contre, la phase d'industrialisation n'a pas encore débuté. Nous discutons actuellement des derniers détails de nos accords avec nos partenaires au Portugal.

Tradingsat.com : Quelles sont les cadences de productions envisagées ?

Serge Bitboul : Notre business plan est actuellement de 17 avions la première année avec une montée en cadence prévue à 6 avions par mois, soit 72 avions par an. Nous sommes en train de réfléchir très sérieusement à la façon d'optimiser notre chaîne industrielle pour répondre à la demande.

Tradingsat.com : Où en est le projet d'installation d'une ligne d'assemblage en Chine ?

Serge Bitboul : Des discussions sont très avancées avec un groupe chinois sur le sujet. Celui-ci attend la finalisation du projet et a émis le souhait de discuter avec le gouvernement portugais. Le projet en Chine table sur l'assemblage d'environ 272 avions sur 14 ans. Je précise que les 200 marques d'intérêt pour le Skylander que j'ai précédemment évoquées ne prennent pas en compte le marché chinois.

Propos recueillis par F.B.

Propos recueillis par - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur GECI INTL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.20 % vs +11.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat