Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ENGIE

ENGI - FR0010208488 SRD PEA PEA-PME
13.615 € -1.66 % Temps réel Euronext Paris

Engie : Gdf-suez abandonne l'exploration pétrolière en guyane

mercredi 24 septembre 2008 à 13h37
BFM Bourse

CAYENNE (Reuters) - Gaz de France-Suez a mis fin à sa participation de 20% dans le projet d'exploration pétrolière mené par la société anglo-irlandaise Tullow Oil au large de la Guyane, annonce le représentant en Guyane de Tullow, Joachim Vogt.

"Gaz de France a effectué une étude électromagnétique sur le prospect Matamata en décembre 2007, et après interprétation de ces données, GDF a décidé en juin de se retirer du projet parce que les données recueillies n'étaient pas suffisamment probantes pour aller vers un forage, selon cette société", a-t-il expliqué mardi sur RFO Guyane.

"On s'est retiré car la probabilité de succès était faible, et le risque trop grand par rapport aux investissements", a précisé Gaz de France à Reuters. "Nous avions un droit de retrait, notre retrait se fait donc dans de bons termes", a-t-on ajouté au siège parisien de la multinationale française.

GDF-Suez précise avoir informé le ministère de l'Industrie de ce retrait le 10 juillet.

"C'est forcément un revers, car nous étions très proches du premier forage d'exploration avec une équipe et maintenant, cette équipe a changé. Or, un forage de type Matamata, c'est 50 millions de dollars", a précisé Joachim Vogt à Reuters.

"Nous allons reprendre l'analyse géologique du permis de recherche, en retravaillant les autres prospects, et nous tablons sur un ou deux forages avant la fin du permis, en juin 2011", a-t-il ajouté.

Avant son retrait, Gaz de France détenait 20% du projet, Tullow 77,5%, et l'anglais Northern Petroleum 2,5%. Le permis exclusif de recherche au large de la Guyane est détenu par la société australienne Hardman, rachetée en 2007 par Tullow.

Des études sismiques réalisées en 2003 et 2005 ont permis d'identifier un gisement potentiel d'hydrocarbures de plus de 500 millions de barils, baptisé "Matamata", à 220 km au large de la Guyane, et à 1.200 mètres de profondeur, non loin des eaux territoriales du Surinam, et un autre prospect, baptisé "Kawana", à l'est du permis, non loin des eaux brésiliennes.

Laurent Marot, édité par Gilles Trequesser

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ENGIE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat