Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

DANONE

BN - FR0000120644 SRD PEA PEA-PME
57.060 € +0.67 % Temps réel Euronext Paris

Danone : Un deuxième fonds activiste réclame un changement urgent à la tête de Danone

jeudi 11 février 2021 à 10h55
L'étau se resserre autour d'Emmanuel Faber

(BFM Bourse) - Moins d'un mois après le fonds activiste Bluebell, c'est au tour d'Artisan Partners de demander des changements au sein de la gouvernance du groupe, et notamment la dissociation des fonctions de président et directeur général actuellement occupés par Emmanuel Faber. Le marché approuve.

La pression s'accentue sur le géant agroalimentaire français et son PDG Emmanuel Faber, fragilisés par un exercice 2020 décevant. Trois semaines après que le fonds Bluebell Capital Partners s'est invité au capital de Danone pour réclamer la dissociation des fonctions de président et directeur général ainsi que la tête de l'actuel homme fort du groupe, un nouveau fonds entend peser sur la stratégie du groupe. Dans une lettre adressée à l'administrateur indépendant de Danone Gilles Schnepp, Artisan Partners estime qu'"un changement urgent est nécessaire [à la tête du groupe agroalimentaire] pour éviter un dommage permanent aux marques emblématiques du groupe et à sa position de marché".

Le fonds, qui précise avoir investi "environ 1,6 milliard d'euros" dans Danone en 2020, "faisant de nous l'un des trois plus gros actionnaires de la société" souligne Artisan Partners, revendique de prendre des positions de "long terme" dans les entreprises dans lesquelles elle s'implique. Et ne pas avoir l'habitude de les critiquer publiquement. "Les remèdes nécessaires sont simples et ne devraient pas être sujets à controverse. Les fonctions de président et de directeur général doivent être dissociés", est-il écrit dans le courrier.

Le mois dernier, le fonds activiste fondé par l'emblématique patron de Bulgari Bluebell Capital Partners, doté de seulement 60 millions d'euros et récemment entré au capital, s'était empressé de demander le départ d'Emmanuel Faber. Artisan Partners ne joue pas dans la même cour, ce dernier disposant de près de 158 milliards de dollars sous gestion pour le compte de ses clients, notamment des fonds de pension américains. Et contrairement au premier qui avait clairement ciblé Emmanuel Faber comme la source des maux du groupe, pointant notamment les tâtonnements au niveau de la gouvernance et l'incapacité de Danone à atteindre les objectifs opérationnels qu'il s'était fixé, Artisan Partners ne réclame pas la tête de l'actuel patron mais "estime que les performances financières de Danone ne correspondant pas à la qualité de ses actifs.

Des performances boursières décevantes

A cet égard, le fonds dit être en contact avec Jan Bennink, un spécialiste du secteur et ancien patron de la division des produits frais de Danone, pour travailler sur un plan d'améliorations.

Emmanuel Faber a pris les fonctions de directeur général de Danone en 2014 avant d'ajouter le rôle de président trois ans plus tard. Dans un entretien donné fin janvier au Journal du Dimanche, il a déclaré ne pas avoir de "position dogmatique" sur la dissociation des fonctions de président et de directeur général. Face aux critiques des fonds activistes, Emmanuel Faber a entrepris de mettre en œuvre un plan de restructuration prévoyant la suppression de jusqu'à 2.000 emplois à travers le monde, dont 400 en France.

L'arrivée au capital de ces fonds a été favorisée par la piètre performance boursière enregistrée par Danone en 2020 (-27%, soit une très nette sous-performance par rapport aux leaders du secteur que sont Nestlé -dont l'action a reculé de 0,5% en 2020- et Unilever -avec un repli proche également de 0,5% en Bourse en 2020-). L'hostilité à l'égard de la direction actuelle réveille néanmoins quelque peu le cours du géant agroalimentaire, qui avance de 2,7% à 54,78 euros vers 10h15, ce qui le ramène proche de l'équilibre depuis le début de l'année.

Danone réaffirme sa confiance envers sa gouvernance

Alors que l'étau se resserre autour d'Emmanuel Faber, le groupe français n'a pas tardé à réagir à la montée au capital du fonds activiste, déclarant que son "conseil d'administration et sa direction sont pleinement engagés dans la création de valeur de manière durable et responsable". S'il dit "saluer tous les investissements et apprécier les points de vue constructifs sur la façon de parvenir à une croissance durable de long terme", Danone assure "réévaluer constamment la façon dont le conseil d'administration et le comité remplissent leurs fonctions, dans l'intérêt des actionnaires".

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DANONE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+320.30 % vs +18.75 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat