Bourse > Colas > Colas : Colas et eurovia visent une hausse des marges en 2011
COLASCOLAS RE - FR0000121634 RE - FR0000121634   SRD PEA PEA-PME
176.500 € +0.86 % Temps réel Euronext Paris
175.000 €Ouverture : +0.86 %Perf Ouverture : 177.000 €+ Haut : 175.000 €+ Bas :
175.000 €Clôture veille : 914Volume : +0.00 %Capi échangé : 5 764 M€Capi. :

Colas : Colas et eurovia visent une hausse des marges en 2011

tradingsat

PARIS (Reuters) - Les géants de la route Colas et Eurovia tablent sur une remontée en 2011 de leurs marges, affectées depuis plusieurs années par des conditions de marché difficiles et un environnement très concurrentiel.

Le leader mondial de la construction routière Colas, principale filiale du groupe Bouygues en termes de chiffre d'affaires, compte enregistrer cette année une amélioration progressive de sa rentabilité grâce aux mesures de restructuration déjà engagées.

Colas, dont la marge opérationnelle courante est tombée l'an dernier à 3,1% contre 4,7% en 2009, a notamment réduit de 25% ses effectifs en Europe centrale, où nombre de projets d'infrastructure sont gelés depuis la crise de la fin 2008.

La division de Bouygues a également diminué de 4% ses charges administratives l'an dernier.

Interrogé sur l'amélioration attendue de la marge de Colas malgré l'absence de reprise en Roumanie, Hongrie ou Bulgarie, le PDG de Bouygues a refusé mercredi d'entrer les détails.

"La réorganisation va porter ses fruits, on n'a pas imaginé de reprise en Europe centrale dans l'immédiat, là-dessus il n'y a aucun impact positif imaginé dans le plan pour le moment", a déclaré Martin Bouygues au cours d'une conférence de presse consacrée aux résultats du groupe.

HAUSSE DES ACTIVITÉS FERROVIAIRES EN FRANCE

Vinci a indiqué de son côté que l'adaptation des structures de sa filiale routes Eurovia aux nouvelles conditions de marché était d'ores et déjà engagée. La division connaît des situations contrastées puisqu'en 2010 son chiffre d'affaires a légèrement baissé en France mais a augmenté à l'international, tandis que pour le carnet de commandes, c'est l'inverse.

La marge opérationnelle sur activité d'Eurovia a reculé l'an dernier à 3,6%, contre 3,9% en 2009.

"La marge baisse depuis trois ans, l'objectif est de retrouver une dérivée positive en 2011", a déclaré Jacques Tavernier, PDG d'Eurovia, en marge de la conférence de presse organisée pour les annuels de Vinci.

"La crise avait été anticipée et nous avons adapté la voilure", a-t-il ajouté. "Ce qui est important, c'est de tenir les coûts et les prix."

L'exposition des deux sociétés au marché français est similaire, avec dans les deux cas 57-58% du chiffre d'affaires sur le sol hexagonal, où l'activité voies ferroviaires a progressé l'an dernier, mais ils ne sont pas toujours présents sur les mêmes marchés à l'international.

Eurovia a ainsi observé en 2010 un niveau d'activité soutenue en Slovaquie, avec la voie express R1, ainsi qu'en Pologne.

L'action Colas cédait 1,3% à 151,00 euros à 15h00 à la Bourse de Paris, tandis que le titre Bouygues gagnait 3,1% à 34,24 euros, ce qui en faisait la plus forte hausse de l'indice CAC 40, dans un marché orienté en baisse.

Vinci comptait à la même heure parmi les autres rares valeurs du CAC 40 en hausse, avec un gain de 1,1% à 43,57 euros.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...