Bourse > Christian dior > Christian dior : Dior cale en début d'année avec la chute du tourisme en France
CHRISTIAN DIORCHRISTIAN DIOR CDI - FR0000130403CDI - FR0000130403
256.100 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
255.250 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 46 228 M€Capi. :

Christian dior : Dior cale en début d'année avec la chute du tourisme en France

Dior cale en début d'année avec la chute du tourisme en FranceDior cale en début d'année avec la chute du tourisme en France

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Christian Dior Couture a vu ses ventes stagner à taux de change constants au cours des trois premiers mois de l'année, pénalisé par la baisse des flux touristiques à Paris et dans certains pays d'Asie.

Les ventes de la maison de couture du groupe Christian Dior, maison mère de LVMH, ont reculé de 1% à 429 millions d'euros entre le 1er janvier et le 31 mars, troisième trimestre de son exercice décalé qui sera clos fin juin.

A taux de change constants, son chiffre d'affaires est resté stable, ramenant la croissance organique à 3% au cours des neuf premiers mois de l'exercice (à 1,39 milliard d'euros), après une hausse de 10% sur l'ensemble de 2014-2015 et de 19% en 2013-2014.

Comme Louis Vuitton chez LVMH et l'ensemble du secteur du luxe, Dior fait face à des vents contraires avec la chute du tourisme en Europe après les attentats de Paris et Bruxelles, le ralentissement chinois, le décrochage de Hong Kong, les récessions russe et brésilienne ou la faiblesse du marché américain pour cause de dollar fort.

La marque est très exposée à la clientèle touristique à Paris, où elle réalise, selon un analyste, plus de 10% de ses ventes.

Elle pâtit aussi d'une baisse des ventes des grossistes, qui représentent 6,5% de son chiffre d'affaires et sont affectées par la forte volatilité de la clientèle.

Cette décélération intervient malgré la poursuite de l'expansion du réseau de magasins de la griffe. En 2015, Dior a notamment ouvert une "maison" à Séoul, son plus grand magasin de Chine - à Pékin - où elle compte plus d'une vingtaine de boutiques, et un magasin à Francfort.

Au total, la griffe compte plus de 200 boutiques dans le monde.

Elle reste sans couturier depuis le départ de Raf Simons en octobre 2015, le designer belge n'ayant pas souhaité renouveler son contrat.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI