Bourse > Carmat > Carmat : Le coeur artificiel fait un premier pas vers la commercialsation
CARMATCARMAT ALCAR - FR0010907956ALCAR - FR0010907956
26.530 € +1.45 % Temps réel Euronext Paris
26.170 €Ouverture : +1.38 %Perf Ouverture : 26.530 €+ Haut : 26.170 €+ Bas :
26.150 €Clôture veille : 3 728Volume : +0.06 %Capi échangé : 157 M€Capi. :

Carmat : Le coeur artificiel fait un premier pas vers la commercialsation

(Tradingsat.com) - Vingt-huit ans après le dépôt en 1988 du premier brevet sur le coeur artificiel par le Professeur Carpentier, Carmat a implanté pour la première fois son cœur artificiel dans le cadre de son étude dite "Pivot". Ultime étape avant l'obtention du marquage CE, qui permettra la mise sur le marché de sa bioprothèse révolutionnaire. Ce n’est pourtant pas la première fois que le cœur artificiel de la medtech est utilisé lors d’une greffe. Durant son étude de faisabilité, quatre patients avaient alors pu bénéficier de cette technologie. Malgré 4 décès, cette étude avait été un succès puisque l’objectif de 30 jours de survie après l'implantation avait été respecté.

Depuis le 13 juillet dernier et l’autorisation par la Comité de Protection des Personnes (CPP) et  l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), tous les voyants étaient au vert pour débuter cette dernière étape, qui sera menée sur 20 à 25 patients suivis durant 180 jours dans dix centres d’implantation en Europe. Mais, cette fois-ci, ces implantations seront réalisées sur des personnes en "meilleur santé" et non en phase terminale comme c’était le cas lors de la précédente étude. Conformément aux bonnes pratiques cliniques, la société n’envisage pas de communiquer individuellement sur l’implantation des patients et sur leur état de santé.

Une commercialisation attendue pour 2019

Si les premiers résultats cliniques sont désormais attendus en 2018, la mise sur le marché de la prothèse ne devrait intervenir en Europe qu'à partir de mi-2019. Loin des objectifs fixés par Carmat lors de son introduction en Bourse en 2010, qui visait une commercialisation de son produit phare en 2013. Ce retard dans le calendrier a eu pour conséquence de lourdement pénaliser le titre en Bourse. Valorisée à plus de 180 euros par action en 2012, l'action Carmat évolue désormais autour de 40 euros. Un prix qui reste tout de même deux fois plus élevé que lors de son introduction en Bourse (18,5 euros). Si les actionnaires espèrent tirer profit de cette annonce, de nombreux malades, qui ne peuvent pas recevoir de greffe "traditionnel", attendent quant à eux avec impatience la commercialisation de ce coeur bioprothétique, qui pourrait bien donner un nouveau souffle à leur vie. 


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI