Bourse > Carmat > Carmat : La hausse des charges opérationnelles conforme aux attentes
CARMATCARMAT ALCAR - FR0010907956 ALCAR - FR0010907956   SRD PEA PEA-PME
20.850 € +0.72 % Temps réel Euronext Paris
21.100 €Ouverture : -1.18 %Perf Ouverture : 21.100 €+ Haut : 20.600 €+ Bas :
20.700 €Clôture veille : 6 270Volume : +0.07 %Capi échangé : 188 M€Capi. :

Carmat : La hausse des charges opérationnelles conforme aux attentes

CarmatCarmat

(Tradingsat.com) - L'action Carmat gagnait du terrain mardi (+1,9% à 21,55 euros à 11h05) après la publication de ses résultats annuels 2017. Sans surprise, la société n'a enregistré aucun chiffre d’affaires au cours de l'exercice 2017, son cœur artificiel total étant en développement clinique.

"Le processus de marquage CE, préalable à la commercialisation en Europe, se poursuit conformément aux attentes", indique-t-elle, le processus en cours expliquant une partie de la hausse de 25% des charges d’exploitation, qui ont atteint 31,1 millions d'euros en 2017.

Les analystes de Portzamparc, qui avaient anticipé "une telle hausse des charges", ont confirmé mardi leur recommandation "Acheter" et leur objectif de cours de 24,8 euros sur Carmat.

Ils prévoient qu' "à l'avenir la société devrait communiquer sur l'ouverture de nouveaux centres dans le cadre de l'étude PIVOT, l'inclusion du premier patient dans chacun de ces nouveaux centres et réaliser un point d'étape sur le recrutement des patients au sein de l'étude PIVOT lors d'un congrès scientifique".

Après une première phase de l'essai dite de "faisabilité" qui s'était échelonnée de fin 2013 à début 2016, la phase PIVOT de l’essai clinique de Carmat, lancée à l'été 2016 vise à obtenir à terme le feu vert pour la commercialisation du cœur artificiel. Elle doit porter sur 20 à 25 patients suivis à 180 jours dans dix centres d’implantation en Europe.

Au cours du 2nd semestre 2017, Carmat a internationalisé l’étude PIVOT en procédant aux premières implantations humaines de sa bioprothèse au Kazakhstan et en République tchèque.

En parallèle, la société poursuit ses efforts visant à étendre l’étude PIVOT à 4 autres pays européens et à initier une étude clinique aux Etats-Unis au cours de l’exercice 2018.

Alors que "les résultats de l'étude PIVOT sont attendus pour la fin d'année 2018 et le marquage CE pour 2019", Portzamparc estime "au regard de la trésorerie actuelle et des capacités supplémentaires de financement permises par les lignes de financement [...] que la société dispose d'une visibilité financière jusqu'à la mi-2020".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...