Bourse > Carmat > Carmat : L'autorisation de l'ANSM réveille le cours de Bourse
CARMATCARMAT ALCAR - FR0010907956ALCAR - FR0010907956
26.200 € +1.28 % Temps réel Euronext Paris
26.050 €Ouverture : +0.58 %Perf Ouverture : 26.380 €+ Haut : 25.800 €+ Bas :
25.870 €Clôture veille : 4 760Volume : +0.08 %Capi échangé : 155 M€Capi. :

Carmat : L'autorisation de l'ANSM réveille le cours de Bourse

CARMATCARMAT

(Tradingsat.com) - Très logiquement, l'action Carmat a réagi très favorablement mardi à l'annonce du feu vert de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) pour effectuer en France l'implantation du coeur artificiel révolutionnaire mis au point par la société. En fin de matinée, le cours de bourse du concepteur et développeur du projet de coeur artificiel total le plus avancé au monde flambait ainsi de près de 12% à 128,3 euros.

"Cette étape étant franchie, nous allons nous consacrer entièrement au succès de la phase clinique en France et dans d’autres pays.", a déclaré le Professeur Alain Carpentier, co-fondateur et directeur scientifique du groupe.

Trois centres français sont formés et prêts à participer à la 1ère phase des essais : l’Hôpital Européen Georges Pompidou à Paris, le Centre Chirurgical Marie Lannelongue du Plessis-Robinson et l’hôpital Laënnec-Nord du CHU de Nantes. Les équipes de ces centres vont ainsi pouvoir débuter immédiatement le processus de sélection des patients. L’éligibilité des patients sera évaluée par rapport au profil défini dans le protocole d’étude approuvé par l’ANSM.

"La recherche biomédicale approuvée par l’ANSM est une étude de faisabilité portant sur quatre patients. Le succès sera notamment évalué par le taux de survie à 1 mois ou la conduite du patient vers la transplantation s’il est en condition d’éligibilité", explique Carmat.

La 1ère implantation du coeur artificiel bioprotéthique de Carmat pourrait donc avoir lieu en France, mais pas forcément. On rappelle en effet que le groupe avait obtenu en mai dernier l'autorisation de quatre centres de chirurgie cardiaque de renommée internationale en Belgique, en Pologne, en Slovénie et en Arabie Saoudite pour effectuer les premières implantations humaines.

D'ailleurs, les processus engagés par Carmat en mai dernier dans ces quatre autres pays se poursuivent, notamment en matière de formation des centres, de relations avec les équipes chirurgicales et autorités locales et de sélection des patients.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI