Bourse > Carmat > Carmat : Fin d'année positive et porteuse d'espoir pour le coeur artificiel
CARMATCARMAT ALCAR - FR0010907956ALCAR - FR0010907956
26.560 € -0.90 % Temps réel Euronext Paris
26.800 €Ouverture : -0.90 %Perf Ouverture : 26.950 €+ Haut : 26.530 €+ Bas :
26.800 €Clôture veille : 5 755Volume : +0.10 %Capi échangé : 157 M€Capi. :

Carmat : Fin d'année positive et porteuse d'espoir pour le coeur artificiel

CARMATCARMAT

(Tradingsat.com) - Malgré une performance annuelle qui reste négative, l'action Carmat termine 2013 sur une note optimiste, confirmant mardi la tendance favorable des dernières séances. Le titre gagne près de 4% en fin de matinée (+3,8% à 116,5 euros vers 11h35), portant ses gains à plus de 13% depuis l'annonce de la première implantation sur l'homme du coeur artificiel conçu par la société de technologie médicale.

Le patient, âgé de 75 ans, opéré le 18 décembre 2013, est dans un état jugé "très satisfaisant" avec un coeur artificiel qui "fonctionne normalement", a annoncé hier l'hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris, précisant que le malade s'alimente normalement" et que "ses fonctions biologiques se normalisent progressivement".

Le Professeur Daniel Duveau, l'un des chirurgiens ayant procédé à l'implantation, avait auparavant déclaré au Journal du Dimanche que le patient se portait bien, "aussi bien que possible". "Il est réveillé, s'alimente seul et parle avec sa famille. Nous pensons l'asseoir et le mettre debout bientôt", avait-il ajouté.

Le cœur artificiel de Carmat devrait être implanté dans les prochaines semaines chez trois autres patients, dans le cadre de la première phase des essais. Il faudra 30 jours de délai de survie pour juger du succès ou non des implantations sur ces quatre premiers patients. En fonction des résultats, les essais d’étude pivot sur une vingtaine de patients pourraient commencer au premier trimestre 2014. Si ces derniers sont concluants, Carmat pourrait obtenir en 2015 le marquage CE nécessaire à la commercialisation de son coeur artificiel.

A terme, le groupe vise 10% d'un marché estimé entre 100 000 et 120 000 patients en attente d'une transplantation, en Amérique du Nord et en Europe, et évalué à environ 16 milliards d'euros.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...