Bourse > Carmat > Carmat : 2013, "une année charnière" pour le projet du coeur artificiel
CARMATCARMAT ALCAR - FR0010907956 ALCAR - FR0010907956   SRD PEA PEA-PME
24.130 € +0.54 % Temps réel Euronext Paris
24.450 €Ouverture : -1.31 %Perf Ouverture : 24.540 €+ Haut : 24.080 €+ Bas :
24.000 €Clôture veille : 3 242Volume : +0.05 %Capi échangé : 143 M€Capi. :

Carmat : 2013, "une année charnière" pour le projet du coeur artificiel

CARMATCARMAT

(Tradingsat.com) - Carmat, concepteur et développeur du projet de coeur artificiel total le plus avancé au monde, dispose aujourd'hui des ressources nécessaires pour financer ses activités jusqu’en 2015.

Le groupe l'a affirmé mercredi soir à l'occasion de la présentation de ses résultats 2013, marqués par une nouvelle perte et l'absence de chiffre d'affaires, le projet de coeur artificiel total étant à ce jour en phase de développement.

Carmat a réalisé la 1ère implantation sur l’homme du coeur artificiel bioprothétique le 18 décembre 2013. Elle représente la première des quatre implantations devant être conduites dans le cadre de l’étude de faisabilité.

C’est la survie des patients à 30 jours qui permettra à Carmat d’entamer dès cette année une étude pivot élargie à 20 ou 25 patients, étude nécessaire à la soumission aux autorités compétentes d’un dossier de marquage CE, préalable à l’autorisation de commercialiser le dispositif en Europe, au plus tôt en 2015.

Marcello Conviti, Directeur général de Carmat, a déclaré : "2013 a été une année charnière pour le projet Carmat. La 1ère implantation humaine du coeur artificiel en fin d’année nous a permis de concrétiser tout le travail de recherche et de tests effectué depuis de nombreuses années. Je tiens à remercier tous nos partenaires, actionnaires et collaborateurs qui ont, directement ou indirectement, contribué à la réalisation de cette première médicale. Nous ne sommes certes qu’au début du chemin de validation clinique, mais l’engagement total de chaque membre de l’équipe, qu’il soit médecin ou ingénieur, nous rend confiants dans la poursuite de ce projet enthousiasmant et unique."

Le groupe a bénéficié au cours de l’exercice 2013 de produits d’exploitation d’un montant de 2,9 M€, constitués intégralement de subventions de Bpifrance.

Les charges d’exploitation sur l’année atteignent 19 M€, dont 13,4 M€ au titre des "Autres achats et charges externes". Elles sont en diminution par rapport à l’année 2012 et correspondent aux avancées du projet réalisées en 2013 qui ont notamment conduit à la première implantation du coeur Carmat sur l’homme.

Après prise en compte d’un Crédit d’Impôt Recherche d’environ 1,8 M€, le résultat net annuel 2013 se traduit par une perte de 14,6 M€ en diminution par rapport à une perte de 17,2 M€ en 2012.

La trésorerie disponible au 31 décembre 2013 s’établit à 16,9 M€ contre 11,1 M€ au 31 décembre 2012. Cet accroissement résulte notamment du versement de Bpifrance en juillet 2013 de 6,7 M€ et des tirages sur la ligne de financement en fonds propres (BEA), dont le produit brut s’élève à environ 11,9 M€ sur la période (le solde d’actions pouvant être émises au titre de cette ligne de financement s’élevait à 83 200 actions au 31 décembre 2013.

En tenant compte d’un Crédit d’Impôt Recherche d’environ 1,8 M€ à percevoir d’ici juillet 2014 ainsi que de versements de Bpifrance de 5,7 M€ (0,16 M€ de subventions et 5,5 M€ d’avances remboursables) sous réserve du franchissement des prochaines étapes-clés du projet, Carmat devrait percevoir au total environ 7,5 M€ au cours de l’année 2014.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...