Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BIOMERIEUX

BIM - FR0013280286 SRD PEA PEA-PME
99.740 € +0.26 % Temps réel Euronext Paris

Biomerieux : Les Etats-Unis font moins de tests Covid, ce qui freine la croissance de bioMérieux

mardi 27 avril 2021 à 15h37
Biomérieux revoit ses prévisions de croissance pour 2021

(BFM Bourse) - L'essor de l'activité du spécialiste lyonnais du diagnostic in vitro sur son principal marché, l'Amérique du Nord, s'est déjà sensiblement étouffé au premier trimestre, la demande de tests ne progressant plus aussi vite qu'en 2020 en raison de l'amélioration de la situation sanitaire. BioMérieux est obligé de réviser en baisse ses projections pour l'exercice, provoquant une sévère correction en Bourse.

Alors que l'Amérique du Nord représente, de loin, le principal marché du groupe de Marcy-l'Étoile (pratiquement la moitié du chiffre d'affaires global l'an dernier), bioMérieux commence à pâtir d'une diminution de la demande pour les tests du coronavirus d'une amélioration de la situation sanitaire. Au point de devoir réviser significativement en baisse sa projection de croissance annuelle.

Publié mardi avant Bourse, le chiffre d’affaires de bioMérieux au premier trimestre s'est élevé à 845 millions d’euros, en croissance de 9,9% sur un an, dont 16,5% de progression organique (hors effets de change et de périmètre).

Dans le domaine clinique, qui représente environ 85% des ventes totales, le chiffre d’affaires du trimestre atteint 722 millions d’euros, en hausse de 16,9% d’une année sur l’autre. En biologie moléculaire, la gamme BioFire enregistre une progression de 19%, avec des ventes toujours en progression dans le domaine respiratoire, mais ralentissant significativement aux Etats-Unis à la fin du trimestre. Par comparaison, en 2020 les ventes en biologique moléculaire avaient progressé de près de 84%, évidemment portée par l'effet Covid (qui avait contribué à porter la base installée de BioFire à environ 17.300 unités, soit 66% de hausse par rapport à 2019!).

Un "effet coronavirus" qui se dissipe

Etant donné la réduction de la demande pour les panels respiratoires de BioFire, sur fond d’amélioration de la situation sanitaire aux Etats-Unis, le groupe est donc amené à revoir nettement à la baisse ses prévisions de ventes pour le premier semestre et pour 2021. La progression des ventes au premier semestre est maintenant estimée autour de 10%, à taux de change et périmètre constants, et la croissance organique des ventes pour l’année est maintenant attendue de "neutre à autour de 5%". Autrement dit, une stagnation en 2021 n'est pas exclue, alors que bioMérieux anticipait jusqu'ici une croissance comprise entre 5 et 8%.

Malgré un degré d’incertitude élevé, la société maintient toutefois son objectif de maintenir le résultat courant contributif (mesure maison, correspondant au résultat opérationnel avant amortissements et produits/charges non courants) au même niveau que celui de 2020, qui s'était envolé de 57,7% à 613 millions d'euros.

En Bourse, "l'effet coronavirus" est déjà en bonne partie retombé pour bioMérieux, le titre ayant perdu plus de 25% depuis un sommet historique de 140 euros atteint en octobre dernier. Les progrès des campagnes de vaccinations, en particulier aux Etats-Unis où plus de 40% de la population a reçu au moins une dose, ont depuis freiné son parcours. L'avertissement du groupe sur les ventes 2021 provoque néanmoins un nouvel ajustement à la baisse, avec une chute de 6,48% à 101,75 euros vers 15h00.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BIOMERIEUX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +35.71 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat