Bourse > Auplata > Auplata : Lancement d’un emprunt obligataire jusqu'à 10 M€
AUPLATAAUPLATA ALAUP - FR0010397760 ALAUP - FR0010397760   SRD PEA PEA-PME
0.190 € +11.76 % Temps réel Euronext Paris
0.170 €Ouverture : +11.76 %Perf Ouverture : 0.190 €+ Haut : 0.170 €+ Bas :
0.170 €Clôture veille : 1 107 050Volume : +1.77 %Capi échangé : 12 M€Capi. :

Auplata : Lancement d’un emprunt obligataire jusqu'à 10 M€

(Tradingsat.com) - Le producteur d'or français Auplata annonce mardi le lancement d’un emprunt obligataire destiné à financer le remboursement de l’emprunt obligataire 2010 à échéance au 1er mars 2015 puis, le cas échéant, à financer partiellement la future unité industrielle d’extraction d’or par cyanuration sur le site minier de Dieu Merci

Cette offre au public est accessible à tous, investisseurs institutionnels et particuliers, et porte sur un montant compris entre 5 M€ minimum et 10 M€ maximum. Les obligations Auplata 2019 seront émises au nominal de 500 € et procureront un taux d’intérêt fixe brut de 8% par an pendant 5 ans.

Les intérêts seront versés annuellement, le 26 juin de chaque année et pour la première fois le 26 juin 2015. Les obligations Auplata 2019 (code ISIN : FR0011945955) pourront être souscrites du 3 au 20 juin 2014 inclus auprès des intermédiaires financiers habituels (banques, sociétés de Bourse ou courtiers en ligne), sauf prorogation ou clôture anticipée. A compter de leur émission, les obligations Auplata 2019 seront cotées sur le marché Alternext à Paris.

La Compagnie Minière de Touissit (CMT), actionnaire de référence d’Auplata avec 23,7% du capital social à la date du présent communiqué, s’est engagé à souscrire à la présente émission à hauteur de 2,5 M€ par compensation de son compte-courant d’associé.

Si les souscriptions reçues n'atteignent pas le montant minimum de 5 M€, l'offre sera annulée et les ordres de souscription passés deviendront caducs.

Les porteurs d’obligations Auplata émises en février 2010 auront la possibilité de souscrire par compensation conventionnelle de leur créance à raison de 1 obligation 2010 ancienne de valeur nominale de 500 € contre 1 obligation Auplata 2019 nouvelle de même valeur. Les ordres de souscription par compensation devront être transmis à Euronext Paris au plus tard le 19 juin 2014.

Le versement en numéraire d’un montant équivalent au coupon couru jusqu’à la date de règlement pour chaque obligation 2010 compensée se fera le 26 juin 2014.

Le financement de la 1ère unité de cyanuration, qui ne serait que partiel quel que soit le montant finalement levé, pourrait être éventuellement échelonné en fonction du montant levé.

Si aucun fond n’était levé, l’emprunt obligataire 2010 ne serait pas remboursé et le service de la dette d’environ 500K€ perdurerait jusqu’au 1er mars 2015 pesant ainsi sur la structure financière d’Auplata. En outre, le rythme de croissance du chiffre d’affaires du Groupe serait à moyen terme limité à l’accroissement des volumes de production garanti par l’exploitation de l’unité pilote de cyanuration de Rémire-Montjoly et au développement de la sous-traitance.

Dans ce cas, le Groupe décalerait ses investissements dans le procédé de cyanuration, investissements qui nécessiteraient un financement à partir de ses capacités d’autofinancement, par appel à son actionnaire de référence, notamment au travers de comptes courants d’associés, et le cas échéant par des financements bancaires traditionnels.

Pour rappel, au 31 décembre 2013, les capitaux propres part du groupe d’Auplata s’élevaient à 23,2 M€. La trésorerie disponible s’établissait à 2,8 M€ et les dettes financières (hors compte courant actionnaires) à 6,5 M€, constituées à hauteur de 5,4 M€ de l’emprunt obligataire Auplata 2010.

La position de trésorerie de 2,8 M€ au 31 décembre 2013, renforcée de 4,99 M€ suite à l’augmentation de capital du 1er avril 2014 et au fait que CMT, actionnaire de référence du Groupe, apportera si nécessaire son concours financier jusqu’en juin 2015, à hauteur d’un montant maximum de 2,5 M€, a permis à la Société de procéder à une revue spécifique de son risque de liquidité et a se considérer en mesure de faire face à ses échéances à venir jusqu’à fin juin 2015.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...