Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Areva Ci

CEI - FR0004275832 SRD PEA PEA-PME
11.740 $ +0.45 %

Areva ci : Areva et siemens partenaires d'e.on dans le nucléaire

mercredi 23 avril 2008 à 12h17
BFM Bourse

par Vera Eckert et John Bowker

FRANCFORT/LONDRES/PARIS (Reuters) - L'électricien allemand E.ON a choisi Areva et Siemens comme partenaires pour de nouvelles centrales nucléaires, notamment au Royaume-Uni, annoncent les trois groupes.

E.ON a indiqué qu'il choisirait le réacteur EPR de 1.600 mégawatts d'Areva et "l'îlot classique" de Siemens pour construire de nouvelles centrales sur le sol britannique.

Le groupe allemand de services collectifs a également accepté de poursuivre le développement du réacteur à eau bouillante d'Areva, baptisé provisoirement SWR, d'une puissance de l'ordre de 1.250 mégawatts.

"Les deux partenaires envisagent d'établir une coopération de long terme pour la maintenance et les services associés aux réacteurs actuels et futurs d'E.ON ainsi qu'en matière de recherche et développement", précise Areva dans un communiqué.

Le gouvernement britannique a donné son feu vert à la construction d'une série de centrales nucléaires, qui permettent d'éviter les émissions de dioxyde de carbone, pour remplacer des équipements vieillissants et garantir ses approvisionnements futurs.

La décision a entraîné une guerre d'enchères pour l'opérateur nucléaire British Energy, valorisé 11 milliards de livres (13,7 milliards d'euros) et qui gère huit centrales actives sur des sites où de nouvelles constructions sont également envisagées.

EDF et l'allemand RWE font figure de favoris, mais E.ON, propriétaire du fournisseur britannique d'électricité Powergen, a fait savoir la semaine dernière que toutes les options restaient ouvertes concernant une offre.

Selon une source du secteur, le groupe a également déposé une offre pour des terrains mis en vente par la Nuclear Decommissioning Authority (NDA).

La NDA reçu une trentaine de manifestations d'intérêt pour ces terrains qui entourent 18 sites nucléaires pour l'essentiel désactivés et où de nouvelles constructions sont là aussi à l'étude.

E.ON et RWE entendent se servir de leur présence en Grande-Bretagne pour participer au développement nucléaire, alors que l'Allemagne s'est engagée depuis huit ans à arrêter progressivement ses centrales et à cesser d'en construire d'autres.

Les réacteurs EPR et SWR représentent la troisième génération de centrales nucléaires et les scientifiques travaillent déjà à la troisième.

Vera Eckert, version française Gilles Guillaume et Cyril Altmeyer

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur Areva Ci en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat