Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AMOEBA

ALMIB - FR0011051598 SRD PEA PEA-PME
2.710 € -5.41 % Temps réel Euronext Paris

Amoeba : Un accord avec un leader phytosanitaire pour son produit contre le mildiou relance Amoeba

jeudi 10 décembre 2020 à 14h57
Amoeba pourrait bientôt nouer un partenariat commercial avec Philagro

(BFM Bourse) - Très volatil, le titre de la société lyonnaise Amoeba, à l'origine d'un produit non chimique pour le traitement de l'eau et des plantes, regagne près de 10% jeudi à la suite d'un projet d'accord avec Philagro France.

Le parcours en montagnes russes d'Amoeba se poursuit. Lundi, la conclusion d'un accord avec le groupe Gowan (un des principaux fournisseurs d'intrants agricoles aux Etats-Unis) en vue de réaliser des essais en champs du biocide composé de lysats d'amibe Willaertia magna C2c Maky, en tant que traitement préventif de différents champignons affectant les cultures, a d'abord entraîné un bond de près de 4% en séance. Mais l'action s'est retournée pour clôturer en baisse de 4,95%. Le lendemain mardi, sans actualité particulière, le titre a chuté encore plus lourdement (-9,3%).

Après avoir encore fortement fluctué au cours de la séance de mercredi, Amoeba tente ce jeudi de reprendre de l'altitude avec un gain de 4,28% à 4,145 euros en début d'après-midi, alors que l'entreprise a fait part d'un accord concernant le développement et la commercialisation de son produit de biocontrôle dans le domaine du mildiou de la vigne en France.

À ce stade, la société basée à Chassieu, dans la métropole lyonnaise, a signé une lettre d'intention avec Philagro France, filiale française d'une entité née de l’alliance de trois groupes japonais (Sumitomo Chemical Company, Nissan Chemical Industries et Nihon Nohyaku Company), qui a commencé à tester depuis avril dernier les performances du fongicide de biocontrôle contenant la substance active d’Amoeba, le lysat (broyat) d’amibe Willaertia magna C2c Maky.

Un partenariat commercial dans les 12 mois

L'objectif est de définir les contours d'une collaboration entre Amoeba et Philagro, avant et après la commercialisation du produit sur le territoire français, avec pour objectif de conclure un partenariat commercial sous 12 mois.

Amoéba s’est engagée de manière exclusive avec Philagro France concernant l’application vigne sur une durée de commercialisation de plusieurs années en France - premier marché européen des traitements contre le mildiou. Aucun élément financier n'a été précisé à ce stade.

"L’équipe Philagro se réjouit de pouvoir travailler avec Amoeba pour le développement et la future commercialisation de cette solution de biocontrôle très prometteuse, sur le segment stratégique du mildiou de la vigne. Les deux entreprises se rejoignent sur une vision commune de l’évolution du marché français et les attentes fortes en innovations de biocontrôle, se complétant parfaitement pour faire de cette solution un vrai succès technique et commercial", a commenté Denis Troalen, le directeur général de Philagro France.

Si elle n'est pas encore homologuée, la technologie de protection des plantes conçue par Amoeba a amené un grand nombre d'industriels à signer des accords pour expérimenter le produit dans différentes cultures. Selon Amoeba, la formulation de son amibe "Willaertia magna C2c Maky" réduite en poudre se montre aussi efficace que l'amibe vivante ou que le sulfate de cuivre pour traiter le mildiou de la vigne notamment.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AMOEBA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+321.00 % vs +17.29 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat