Bourse > Affine r.e. > Affine r.e. : Retour aux bénéfices en 2015
AFFINE R.E.AFFINE R.E. IML - FR0000036105IML - FR0000036105
15.970 € -0.13 % Temps réel Euronext Paris
15.760 €Ouverture : +1.33 %Perf Ouverture : 15.970 €+ Haut : 15.760 €+ Bas :
15.990 €Clôture veille : 231Volume : +0.00 %Capi échangé : 161 M€Capi. :

Affine r.e. : Retour aux bénéfices en 2015

tradingsat

(CercleFinance.com) - Publiés ce jeudi soir, les comptes annuels d'Affine ont été marqués par un bénéfice net part du groupe de 400.000 euros, contre une perte de quelque 11 millions à fin 2014.

Ce retour aux profits est notamment dû à une sensiblement réduction des frais financiers, en liaison avec le désendettement de la société, à une forte baisse des frais de fonctionnement ainsi qu'à une amélioration notable des variations de juste valeur.

Affine a en revanche vu son Ebitda courant et son bénéfice opérationnel courant se replier à respectivement 27,7 et 27,1 millions d'euros, contre 30,3 et 30,2 millions, tandis que les loyers nets ont diminué de 4,8 millions d'euros à 34,4 millions.

Les revenus locatifs sont pour leur part passés de 43,7 à 39 millions d'euros, alors que l'Actif Net Réévalué EPRA (hors droits, déduction faite des quasi-fonds propres et après retraitement de la juste valeur des instruments dérivés et des impôts différés) s'est inscrit en retrait de 6% à 221,7 millions d'euros, en raison des distributions en 2015 (dividendes et rémunération des ORA et TSDI). Par action (hors autocontrôle et après déduction des TSDI et conversion des ORA), l'ANR a diminué de 1,4 euro pour s'établir à 21,6 euros.

Enfin, le taux d'occupation EPRA a dminué de 4,4 points à 85,8% en raison essentiellement, comme annoncé à l'automne, de la cession du portefeuille logistique, constitué d'actifs loués à 100%, et du départ d'un locataire sur le site de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) en début d'année.

S'agissant de ses objectifs au titre de l'année en cours, Affine s'attachera notamment à poursuivre la stratégie de rajeunissement du portefeuille par des investissements dans des immeubles neufs ou rénovés (avec déjà en janvier, la livraison d'un immeuble restructuré à Lyon Part-Dieu et la signature de l'acquisition en VEFA d'un immeuble de bureaux dans Euronantes), associés à la poursuite de la cession progressive des immeubles situés hors des zones cibles ou dédiés à la logistique ; et à retrouver le volume des loyers des années antérieures grâce aux investissements dans des actifs de rendement ainsi qu'à un effort accru visant l'amélioration du taux d'occupation.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...