Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ADOCIA

ADOC - FR0011184241 SRD PEA PEA-PME
9.600 € +3.78 % Temps réel Euronext Paris

Adocia : Un projet de la biotech Adocia à l'honneur d'une prestigieuse conférence sur le diabète

mercredi 2 juin 2021 à 16h04
Le projet d'Adocia dans le diabète mis en lumière par une conférence

(BFM Bourse) - La biotech lyonnaise voit son cours rebondir vivement depuis mardi, à l'approche d'une conférence internationale dédiée aux innovations pour le traitement du diabète.

Le rebond d'Adocia en Bourse se poursuit à l'approche de la 14e conférence annuelle ATTD (Advanced Technologies & Treatments for Diabetes Conference), qui s'ouvre mercredi et jusqu'à samedi, sous un format encore virtuel en raison des précautions sanitaires. La société lyonnaise toujours dirigée par Gérard Soula, un vétéran du secteur français des biotechnologies (il a notamment conduit jusqu'au Nasdaq la société Flamel Technologies en 1996), voit son cours s'apprécier de 5,94% à 9,98 euros mercredi après-midi, après un gain de 7,41% mardi.

Spécialisée dans le développement de formulations innovantes de principes actifs, permettant notamment d'administrer en une seule injection différentes formes d'insuline, Adocia aura notamment l'occasion d'effectuer une présentation orale de son traitement bi-hormonal M1Pram (ADO09) lors de cette conférence internationale réunissant des experts internationaux pour discuter des avancées dans les traitements du diabète, notamment les innovations technologiques en matière de nouveaux analogues d'insuline, systèmes de délivrance, pompes, capteurs de glucose, systèmes en boucle fermée ("pancréas artificiel"), etc.

ADO09 est actuellement l'un des principaux projets du groupe. Il s'agit d'un traitement combinant en une seule injection une insuline prandiale et un composé appelé pramlintide, qui est un analogue de l'amyline, une autre hormone que l'organisme des personnes diabétiques (de type 1) n'est pas capable de produire. Or, le déficit en amyline chez les diabétiques réduit la durée de la digestion (le pylore s’ouvre trop tôt), d’où des difficultés digestives, des envies de grignotage et un ensemble de comorbidités.

Amélioration du contrôle pondéral

L'arrivée du pramlintide sur le marché en 2005, sous la marque Symlin (AstraZeneca), a été saluée comme une étape majeure pour améliorer la santé des patients, mais en pratique l'adoption est faible car les formulations d’insuline prandiale et de pramlintide ne sont pas compatibles (différences de profils de stabilité et de solubilité)... Ce qui implique trois injections supplémentaires par rapport au quatre (au moins) injections d’insuline quotidiennes des personnes atteintes de diabète insulino-dépendant.

Adocia a réussi a développer une formulation permettant de combiner les deux hormones en une seule injection, ce qui permettrait d'améliorer fortement l'observance, la qualité de vie et la santé des patients. Les premiers essais ont montré au bout de trois semaines de traitement une augmentation du temps passé dans une gamme cible de glycémie sans augmenter le risque d’hypoglycémie, ainsi qu’une amélioration du contrôle pondéral (diminution de 0,7 KG en moyenne).

Au côté du M1Pram, Adocia développe aussi deux formulations ultra-rapides d’insuline analogue lispro (BioChaperone Lispro U100 et U200), une combinaison d’insuline lente glargine et d’insuline à action rapide lispro (BioChaperone Combo) ainsi qu'une formulation aqueuse de glucagon humain (BioChaperone Glucagon) pour le traitement de l’hypoglycémie.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ADOCIA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +31.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat