Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Wall Street : L'indice de volatilité du Cboe est manipulé, selon un "lanceur d'alerte"

mardi 13 février 2018 à 20h33
Wall Street : L'indice de volatilité du Cboe est manipulé, selon un

par Saqib Iqbal Ahmed et Rama Venkat Raman

NEW YORK/BANGALORE (Reuters) - L'indice de volatilité le plus suivi de Wall Street fait l'objet de manipulations, faisant subir des milliards de dollars de pertes aux investisseurs non avisés, selon la lettre d'un cabinet d'avocat représentant un "lanceur d'alerte anonyme" et adressé aux régulateurs financiers américains.

La lettre - adressée aux gendarmes de Wall Street (Securities and Exchange Commission ou SEC) et des marchés à terme (Commodity Futures Trading Commission ou CFTC) et publiée lundi - a été envoyée par un cabinet de Washington pour le compte d'une personne anonyme, qui affirme avoir occupé des postes de responsabilité dans les secteur financier.

Elle explique comment des intermédiaires financiers ont tiré profit du mode de calcul de l'indice de volatilité du Cboe pour le manipuler. Les produits financiers qui suivent l'évolution du VIX sont au coeur des violentes perturbations qui ont vu les grands indices boursiers américains subir des corrections de l'ordre de 10% depuis la fin janvier.

"La faille permet aux courtiers disposant d'algorithmes avancés de faire varier le VIX à la hausse ou à la baisse en se contentant d'afficher des cours sur les options S&P sans avoir à engager de véritables transactions ou à mobiliser des capitaux", écrit Jason Zuckerman, du cabinet Zuckerman Law.

Le marché à terme Cboe Global Markets, sur lequel est coté le VIX, rejette ces affirmations.

"La lettre est truffée de déclarations inexactes, d'idées fausses et d'erreurs factuelles; il y a notamment une incompréhension fondamentale de la relation entre l'indice VIX, les contrats futures sur le VIX et les ETP (Exchange Traded Products) sur la volatilité", a dit une porte-parole du Cboe dans un communiqué.

Les ETP, considérés comme un investissement alternatif, sont un placement qui reflète la performance d'un "panier" d'actifs liés entre eux, tels que des indices, des matières premières ou des devises.

Le VIX évalue la volatilité attendue à court terme des options sur S&P-500, en se fondant, entre autres choses, sur les prix médians d'une sélection de contrats d'achat ("call") ou de vente ("put").

Selon la lettre de Zuckerman, des intermédiaires ont manipulé le VIX à leur avantage en affichant des cours sur les options S&P ne correspondant à aucune transaction réelle.

Toutefois, William Speth, responsable de la recherche chez Cboe, affirme qu'"il y a des sauvegardes inhérentes à la procédure de calcul de la valeur de règlement du VIX qui empêcheraient le type de manipulation évoquée dans la lettre."

Il est également écrit dans ce courrier que la manipulation de l'indice de volatilité a également joué un rôle dans les récentes turbulences subies par certains ETP liés à la volatilité.

Deux banques, Credit Suisse et Nomura, ont annoncé la semaine dernière qu'elle mettaient fin à deux ETP qui pariaient sur une faible volatilité de la Bourse. Les cours des ETP avaient en effet chuté en raison d'une flambée des futures du VIX à la suite de la dégringolade de Wall Street du 5 février.

La SEC s'est abstenu de commenter ces informations. La CFTC n'était pas disponible dans l'immédiat.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2018 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat