Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Comment Blackrock a profité du rebond des marchés boursiers

samedi 18 juillet 2020 à 07h00
Blackrock signe un 2e trimestre convaincant

(BFM Bourse) - Plus fort que la crise, le n°1 mondial de la gestion d'actifs a profité du rebond des indices boursiers américains pour faire gonfler de 100 milliards de dollars de nouveaux fonds ses actifs sous gestion, qui atteignent désormais 7.320 milliards de dollars. Le patron du groupe Larry Fink prévient toutefois que la reprise économique ne sera pas aussi rapide qu'escompté.

Le premier gestionnaire d'actifs au monde a attiré 100 milliards de dollars de nouveaux fonds au deuxième trimestre, alors que les marchés financiers se remettaient de la débâcle causée en mars par l'arrivée de la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis. Le groupe dirigé par l'ancien trader Larry Fink gère désormais 7.318 milliards de dollars d'actifs, en hausse de 7% sur un an, selon un communiqué vendredi.

Les investisseurs ont remis de l'argent sur la table après les turbulences de début d'année - l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones, a gagné près de 18% au deuxième trimestre - et alors que la Banque centrale américaine injectait des milliers de milliards de dollars pour stabiliser les marchés. L'institution monétaire a d'ailleurs fait appel à Blackrock pour la gestion de plusieurs programmes d'achats d'actifs, notamment sur les obligations d'entreprises

Les gestionnaires d'actifs profitent de cet afflux de placements puisqu'ils prennent des commissions sur les montants qu'ils supervisent. "Les clients se tournent plus que jamais vers Blackrock à un moment où ils font face à une incertitude croissante sur leur avenir", a commenté Larry Fink dans le communiqué. Dans une interview accordée vendredi à Reuters, l'emblématique patron a en revanche prévenu que "la reprise économique sera bien plus longue que ce que à quoi le marché s'attend".

Des fonds orientés en majorité vers les obligations

Les clients de Blackrock ont principalement confié leur argent pour qu'il soit investi dans des produits financiers sur le marché obligataire (60,3 milliards). L'activité de gestion de liquidités de Blackrock a pour sa part attiré 24 milliards de dollars de nouveaux fonds au deuxième trimestre.

Le bénéfice net de la société basée à New York a atteint 1,21 milliard de dollars, soit 7,85 dollars par action, au cours du trimestre qui s'est terminé le 30 juin, contre 1 milliard de dollars, soit 6,41 dollars par action, un an plus tôt. Cet indicateur (de référence outre-Atlantique) ressort assez nettement au-dessus du consensus puisque les analystes tablaient en moyenne sur 6,97 dollars par action.

Des performances saluées par les marchés

Le chiffre d'affaires trimestriel a pour sa part augmenté de 3,5% sur un an, à 3,65 milliards de dollars, supérieur aux 3,46 milliards escomptés en moyenne par les analystes.

La publication est saluée par le marché, le titre BlackRock prenant près de 2% dans les échanges avant Bourse vendredi à Wall Street. Et si le mastodonte de la gestion d'actifs a profité du rebond boursier pour attirer de nouveaux clients, le cours du titre Blackrock a également connu un rebond spectaculaire depuis son creux du 23 mars dernier (+76%). En hausse de 20% depuis le début de l'année, il évolue désormais tout proche de son sommet historique touché le 19 février dernier (à 572 dollars, contre 566 dollars à la clôture de jeudi), qu'il devait dépasser dès l'ouverture des échanges.

(Avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.20 % vs -3.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat