Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marchés américains : Que disent les indices de volatilité ?

mercredi 16 septembre 2020 à 15h46
Alexandre Baradez

Alexandre Baradez Responsable des analyses marchés pour le groupe IG

Diplômé de l'ESCE en 2003, il a d'abord évolué plusieurs années chez BNP Paribas, puis au sein de la Banque Robeco. En 2009, Alexandre Baradez entre chez Saxo Banque en tant que "sales trader". Son expérience des marchés financiers et plus particulièrement des devises l'amène rapidement à …

(BFM Bourse) - Après le pic de stress en mars, où les indices de volatilité ont atteint des niveaux pas vus depuis la crise des subprimes, la situation s’est progressivement détendue. Mais l’évolution de la volatilité n’est pas la même pour tous les indices actions.

Si on prend le cas du VIX, indice de volatilité du S&P500, il est retombé à 21 mi-août, soit son plus bas niveau depuis fin février, alors qu'il dépassait 80 en mars. Avant de tomber à 21, le baromètre de la volatilité du principal indice américain avait précédemment marqué un point bas intermédiaire à 24, début juin, avant qu’une phase de nervosité ne s’empare du marché et ramène le VIX à plus de 43 en l’espace de quelques jours. Le point bas du VIX en août est donc inférieur à celui de juin.

Si on regarde cette fois-ci la volatilité sur l’indice Nasdaq 100, l’indice qui regroupe les géants de la tech US, il a lui aussi marqué un point bas début juin à 25 avant l’épisode correctif mais contrairement au VIX, il n’est pas retombé plus bas ensuite, le point bas du mois d’août se situant à 27. Ce qui signifie que malgré les records successifs affiché par le Nasdaq 100 en juillet et août, la nervosité sous-jacente des investisseurs était plus importante à cette époque qu’au mois de juin.

À partir de mi-août, une phase assez inhabituelle s’est mise en place : le Nasdaq 100 a progressé en même temps que son indice de volatilité, traduisant une hausse de la nervosité malgré les records. Nervosité qui s’est exacerbée quelques jours plus tard en septembre avec un décrochage de plus de 10% de l’indice des valeurs technologiques.

Au moment où ces ligne sont rédigées, l’indice de volatilité du Nasdaq 100 est moins retombé que le VIX par rapport au pic de septembre…signe annonciateur d’une nouvelle secousse sur les techs dans les jours qui viennent ?

D'un point de vue technique, le Nasdaq 100 évoluait dans un biseau baissier en septembre duquel il tente depuis lundi de sortir par le haut. Il s’agit pour l’instant d’un signal très mitigé qui serait mis à mal par un retour sous 11200, avec reprise de la correction en direction des 10500 points.

©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -6.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat