Bourse > Abivax > Abivax : Le potentiel vers la guérison fonctionnelle du VIH se confirme, l'action flambe
ABIVAXABIVAX ABVX - FR0012333284 ABVX - FR0012333284   SRD PEA PEA-PME
6.820 € +0.29 % Temps réel Euronext Paris
6.760 €Ouverture : +0.89 %Perf Ouverture : 6.900 €+ Haut : 6.760 €+ Bas :
6.800 €Clôture veille : 7 345Volume : +0.08 %Capi échangé : 66 M€Capi. :

Abivax : Le potentiel vers la guérison fonctionnelle du VIH se confirme, l'action flambe

AbivaxAbivax

(Tradingsat.com) - Après ses plus bas depuis avril dernier touchés jeudi, l'action Abivax s'envolait vendredi de 30% (+27,3% à 10,39 euros à 11h50) après de nouveaux résultats cliniques positifs dans le VIH. La société de biotechnologie vient en effet d'annoncer les résultats de la première cohorte de son essai clinique de phase IIa, ABX464-005.

"Les résultats montrent une réduction statistiquement significative du réservoir viral du VIH dans le sang chez les participants à l'étude, atteints du VIH, et confirment la réduction du réservoir de VIH grâce à ABX464, déjà mise en avant lors de l'étude précédente de phase IIa ABX464-004", indique Abivax. Celle-ci mentionne aussi "de nouvelles données sur les effets anti-inflammatoires d'ABX464 sur le tissu rectal".

Ces nouvelles données seront présentées lors d'une séance plénière orale au cours de la 8ème édition de la Conférence Internationale sur la Persistance du VIH pendant les Traitements se déroulant à Miami, en Floride.

Elles viennent conforter de premières données dévoilées le 2 mai dernier sur ABX464 (étude ABX464-004), le candidat médicament le plus avancé de la société, qui avait fait s'envoler le cours de Bourse de 114% en une séance.

"Suite aux données recueillies lors de l’essai ABX464-004, nous avons pu obtenir la première preuve de la réduction des réservoirs du VIH dans le sang grâce à ABX464. L'analyse des échantillons de ABX464-005, effectuée dans notre laboratoire, a validé de façon notoire le potentiel d’ABX464 vers la guérison fonctionnelle du VIH", a commenté le Pr. Bonaventura Clotet, Directeur de l'Institut de Recherche Irsi Caixa Aids et Chef de l’Unité des Maladies Infectieuses à l'Hôpital Universitaire Germans Trias i Pujol à Badalona, Barcelone.

"Nos tests, plus sensibles que ceux utilisés lors de l’étude précédente, nous ont permis non seulement de montrer qu’ABX464 réduisait le réservoir de VIH dans le sang, mais aussi que son effet était plus important que ce qui a été observé précédemment.", a-t-il ajouté.

Le réservoir de VIH est un groupe de cellules immunitaires de l'organisme, qui sont infectées par le VIH, mais qui ne sont pas affectées par les molécules antivirales commercialisées à ce jour. Raison pour laquelle il est à ce stade difficile de pouvoir viser à une rémission, ou aboutir à une guérison de la maladie. De son côté, ABX464 cible le réservoir de VIH afin de pouvoir permettre une rémission et, à terme, potentiellement, une guérison.

"Les données de notre étude ABX464-005 sont très prometteuses et suggèrent qu'ABX464 pourrait potentiellement jouer un rôle crucial dans les futures stratégies d'éradication ou de guérison du VIH", souligne le Dr Ross Cranston, qui présentera les données et qui est également l'Investigateur Principal de l'étude à l'Hôpital Universitaire Germans Trias i Pujol, à Badalona, Barcelone, Espagne.

"Nos nouvelles données sur les effets anti-inflammatoires d'ABX464 sur le tissu rectal sont très encourageantes. Elles viennent soutenir le développement continu d'ABX464 pour le traitement du VIH et des maladies inflammatoires comme la colite ulcéreuse.", a déclaré le Dr Jean-Marc Steens, Directeur Médical chez Abivax.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...