Bourse > Lafarge > Lafarge : Poursuit sa hausse après une publication "correcte"
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Poursuit sa hausse après une publication "correcte"

LAFARGELAFARGE

(Tradingsat.com) - Après une hausse de plus de 7% en une semaine, l'action Lafarge poursuivait vendredi matin sur sa lancée (+2,4% à 50,5 euros vers 9h45) grâce au bon accueil réservé par les investisseurs aux résultats semestriels du groupe cimentier. Celui-ci a fait état d'un chiffre d'affaires de 7 248 millions d'euros, en baisse de 5% (-2% à taux de change et périmètre constants), et d'un excédent brut d'exploitation (en anglais EBITDA) de 1 302 millions d'euros, en retrait de 9% à taux de change et périmètre constants. Le résultat net part du groupe s'établit à 84 millions d'euros, soit 0,29 € par action, contre -21 millions d'euros au 1er semestre 2012 (-0,07 € par action).

"Le deuxième trimestre aura donc été meilleur que 1er trimestre, même si les volumes de ciment, en baisse de -3% au 2ème trimestre contre -6% au 1er trimestre, ont continué à être affectés par des conditions météo difficiles et par une pénurie "temporaire" de combustible en Egypte", commentent les analystes d'Aurel BGC.

S'agissant des perspectives, compte du niveau des volumes sur le premier semestre, le groupe prévoit une croissance de la demande de ciment comprise entre 0 et 3 % sur ses marchés en 2013 par rapport à 2012. C'est une légère révision en baisse par rapport aux précédentes déclarations du groupe, qui tablait auparavant sur une croissance de la demande de ciment comprise entre 1 et 4%. "Les marchés émergents restent le principal moteur de croissance de la demande", indique Lafarge.

Le groupe estime par ailleurs que les prix devraient progresser sur l'année 2013 : "L'inflation des coûts devrait se poursuivre, mais à un rythme plus modéré qu'en 2012 grâce à l'évolution positive des prix du charbon et du coke de pétrole". Quant à la situation financière, l'objectif de Lafarge est de ramener son endettement net à moins de 10 milliards d'euros en 2013, et à moins de 9 milliards d'euros en 2014.

"Mis à part l'ajustement sur la demande de ciment sur les marchés auxquels est exposé Lafarge, c'est une publication correcte pour Lafarge", conclut Aurel BGC.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...