Bourse > Lafarge > Lafarge : Lafarge affecté par les devises en 2013, maintient ses objectifs
LAFARGELAFARGE LG - FR0000120537LG - FR0000120537
59.960 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
59.950 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 17 319 M€Capi. :

Lafarge : Lafarge affecté par les devises en 2013, maintient ses objectifs

Lafarge affecté par les devises en 2013, maintient ses objectifsLafarge affecté par les devises en 2013, maintient ses objectifs

par Natalie Huet et Jean-Michel Belot

PARIS (Reuters) - Lafarge, dont les résultats ont été encore affectés au quatrième trimestre par des effets de change défavorables, a confirmé mercredi ses objectifs d'économies et de réduction de dette, misant sur une poursuite de la croissance dans les pays émergents et de la reprise aux Etats-Unis et en Europe.

Le groupe, qui est le plus exposé de toutes les sociétés du CAC 40 aux pays émergents, évalue à près de 6% l'impact négatif de la vigueur de l'euro et de la volatilité des changes sur son activité et ses résultats l'an dernier.

Lafarge reste néanmoins confiant pour 2014, anticipant une croissance de la demande de ciment comprise entre 2% et 5% sur ses marchés en 2014 par rapport à 2013.

"Les marchés bénéficieront de manière croissante de la reprise de l'économie américaine et du dynamisme persistant des marchés émergents tandis que l'Europe devrait se stabiliser", souligne-t-il dans son communiqué.

Le PDG Bruno Laffont, lors d'une conférence téléphonique, s'est dit "très confiant dans la marche des pays émergents", où le groupe a réalisé près de 60% de son chiffre d'affaires l'an dernier.

En Europe, il a ajouté qu'il observait des signes de reprise en Espagne mais s'attendait encore à une légère contraction du marché français cette année.

A 10h45, le titre enregistre la plus forte progression du CAC 40 avec une hausse de 4,2% à 54,83 euros qui porte sa capitalisation boursière à 15,7 milliards.

Selon les analystes de la Société générale, les résultats 2013 sont plus faibles que prévu mais la 'guidance' 2014 est très optimiste, peut-être même un peu trop.

Lafarge, qui propose de maintenir son dividende à 1,0 euro par action, a confirmé son objectif de générer 600 millions d'euros d'Ebitda additionnel et de ramener l'endettement net à moins de 9 milliards d'euros en 2014. Le groupe a déjà réduit sa dette d'un milliard l'an dernier, à 10,3 milliards.

Au quatrième trimestre, l'Ebitda a reculé de 6% à 793 millions d'euros (+14% sur une base comparable) pour un chiffre d'affaires en repli de 2% à 3,7 milliards.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S tablait sur un Ebitda de 853 millions et un chiffre d'affaires de 3,7 milliards.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...