Bourse > Air france -klm > Air france -klm : La prudence sur les perspectives pèse sur le titre
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
5.160 € -0.96 % Temps réel Euronext Paris
5.230 €Ouverture : -1.34 %Perf Ouverture : 5.245 €+ Haut : 5.113 €+ Bas :
5.210 €Clôture veille : 3 547 280Volume : +1.18 %Capi échangé : 1 549 M€Capi. :

Air france -klm : La prudence sur les perspectives pèse sur le titre

AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM

(Tradingsat.com) - L'action Air France - KLM évolue sous pression jeudi matin, abandonnant 2,1% à 7,55 euros vers 10h15 après la publication des comptes trimestriels de la compagnie aérienne franco-néerlandaise. Son résultat d'exploitation s'est élevé à 634 millions d'euros au troisième trimestre 2013, contre 491 millions d'euros à la même période un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires en légère hausse de 0,4% à 7 212 millions d'euros.

"L’environnement au cours de ce trimestre est resté difficile et a été marqué par une forte revalorisation de l’euro vis-à-vis de toutes les monnaies limitant ainsi la progression du chiffre d’affaires", explique le groupe, soulignant toutefois que "le plan Transform 2015 a continué à porter ses fruits, permettant une nouvelle réduction du coût unitaire malgré une croissance limitée des capacités globales (+1,5%)".

"Air France-KLM vient de publier un troisième trimestre rassurant après l’alerte de Lufthansa", commente pour sa part Oddo Securities, confirmant son opinion "Neutre" et son objectif de cours de 6,30 euros sur la valeur. Le courtier note que "le résultat d’exploitation courant ressort en ligne avec les attentes à 634 millions d'euros, soit une marge de 8,8% portée par une bonne recette unitaire passage hors change et un contrôle des coûts unitaires".

La prudence du discours du management sur les perspectives refroidit toutefois les investisseurs. En effet, "dans un environnement marqué par une faible croissance et une volatilité du prix du pétrole et des devises, et malgré la forte amélioration des activités long-courrier et maintenance, le groupe considère, qu’en 2014, l’EBITDA devrait être aux environs de 2,5 milliards d’euro, soit le bas de la fourchette visée, et que la baisse de deux milliards d’euros de la dette nette sera réalisée en 2015", au lieu de 2014.

De plus, Air France - KLM prévient que les mesures complémentaires à la réorganisation industrielle des activités moyen-courrier et cargo d’Air France, "devraient permettre, dès 2014, de réduire significativement les pertes du moyen-courrier et du cargo sans toutefois les amener à l’équilibre initialement prévu". Elles devraient produire leur plein effet en 2015.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...